Cor­bières : du col­lec­ti­visme aux am­bi­tions in­di­vi­duelles

La Revue du Vin de France - - LANGUEDOC - 19,50 € 25 €

Haut lieu de la co­opé­ra­tion, les Cor­bières ap­pa­raissent au­jourd’hui comme une terre d’in­di­vi­dua­lisme, où cer­tains choi­sissent de pro­duire leurs cu­vées les plus am­bi­tieuses hors des cadres de l’AOC. Les purs ca­ri­gnans de vieilles vignes, en IGP ou VDF, sont sou­vent les cu­vées reines de do­maines ré­pu­tés, à l’ins­tar de la cu­vée Pièce de Roche, su­perbe d’ex­pres­si­vi­té en 2012, du châ­teau La Ba­ronne ou de la cu­vée Eu­gène et Vic­tor du do­maine Val Au­clair, en IGP Val­lée du Pa­ra­dis, un ca­ri­gnan d’école. Et que dire des vins de Stéphane Serres au do­maine de l’Aman­dyère, à Mont­laur dans le Val de Dagne, sans doute les plus chers du Lan­gue­doc, au style fam­boyant ? Comme L’El­lip­tique 2009, pur cin­sault orien­ta­li­sant, aux arômes pre­nants d’or­geat et d’iode. P. Ci épices douces, le tendre 2012 évolue bien (15,5). Plus dense, so­laire, le 2011 im­pres­sionne mais doit en­core s’af­fi­ner (16/20). Bonne pres­ta­tion de ce grand do­maine pra­ti­quant une vi­ti­cul­ture bio­lo­gique. Ex­pres­sion pro­fonde et di­recte, c’est un vin de cuve, qui dé­ve­loppe très bien les nuances du fruit, in­tense mais sub­til et frais. Une pointe d’aci­di­té vo­la­tile exalte la fraî­cheur de l’en­semble.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.