BRAS­SE­RIE VOLCELEST (FRANCE)

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

OE­no­logue de for­ma­tion, Em­ma­nuel Rey s’est ins­tal­lé en Val­lée de Che­vreuse, non loin de Paris pour éla­bo­rer des bières raf­fi­nées. Cette cu­vée est éle­vée en bar­riques et l’orge est tor­ré­fié.

cette brune a des airs de stout avec sa robe mar­ron fon­cé et sa mousse blanche. Au nez, on dis­tingue la li­queur de ca­fé et des notes fumées. On dé­couvre une sen­sa­tion sa­lée et un jo­li re­lief en bouche, avec des notes de ré­glisse et tou­jours ce mar­queur fu­mé qui ca­rac­té­rise cette bière de ca­rac­tère aux bulles fines. À goû­ter avec des huîtres de pleine mer. Prix : env. 3 € (33 cl) Bras­sée pour la pre­mière fois en 2005 à l’oc­ca­sion des 175 ans de la Bel­gique, la cu­vée Royale se po­si­tionne comme le pro­duit haut de gamme de la bras­se­rie Mal­heur. Elle est bras­sée et em­bou­teillée se­lon la “mé­thode ori­gi­nale”, avec re­muage et dé­gor­ge­ment. Que du bon­heur !

le jaune clair aux re­flets do­rés at­tire l’oeil, les bulles forment un cor­don as­sez in­at­ten­du. Re­gistre de poire et miel au nez. La bouche est ample, presque tendre, sans amer­tume, avec une fine aci­di­té et des bulles per­sis­tantes. Prix : env. 16 € (75 cl)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.