DO­MAINE DES FORGES SÉ­VE­RINE ET STÉPHANE BRAN­CHE­REAU (SAINT-AU­BIN-DE-LUI­GNÉ)

La Revue du Vin de France - - DÉCOUVERTES -

Ce do­maine est un bon re­paire de li­quo­reux, en par­ti­cu­lier de quarts-de-chaume (86 ares). Sous le pa­tro­nage de la fa­mille Bran­che­reau, au­jourd’hui di­gne­ment re­pré­sen­tée à Paris à la tête de Lavinia, les 47 ha (pour moi­tié plan­tés en che­nin) donnent de belles ex­pres­sions de che­nin sur schistes, dans un style droit. Do­té d’une robe sou­te­nue ti­rant vers l’ambre, le

est un par­fait com­pro­mis entre ri­chesse et élé­gance : notes de fruits secs, de pain d’épices, de miel ; un corps svelte, as­sez riche et beau­coup de sen­sua­li­té. Il faut le ca­ra­fer pour qu’il s’ex­prime au mieux. Le 2010 se montre plus cré­meux, avec moins d’allonge mais d’une belle ten­dresse. Men­tion pour le

éle­vé 18 mois en fûts de 400 litres, qui offre une belle ex­pres­sion du bo­try­tis avec des notes d’abri­cots bien mûrs. Par­fait à l’apé­ri­tif avec des toasts au ro­que­fort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.