Côte-Rô­tie et Her­mi­tage en pointe

Les vins de la Val­lée du Rhône Nord ai­guillonnent l’in­té­rêt des ama­teurs.

La Revue du Vin de France - - PLANETE VIN -

Le marché, mal­me­né ces der­niers mois (- 1,68 % de­puis un an), a re­pris le che­min de la hausse ces der­nières se­maines. À Bor­deaux, les ama­teurs ac­cordent une prime aux 1989 et 1990 : Pé­trus (2 700 €), Che­val Blanc (670 €, + 8 %) et Mon­trose (438 €, + 6 %) fi­gurent par­mi les plus re­cher­chés. En Bour­gogne, le do­maine Leroy aligne des re­cords de prix (Mu­si­gny 1978 : 1 980 €, Ri­che­bourg 1955 : 1 920 €). Dans la Val­lée du Rhône, très dy­na­mique (+ 9,51 %, no­tam­ment à Châ­teau­neuf ), Châ­teau Rayas 1990 fran­chit le seuil des 1 000 € la bou­teille (1 050 €, + 15 %). C’est sur­tout au nord de la ré­gion que se concentrent les belles en­chères. Tan­dis que les vins de Cô­teRô­tie is­sus de la mai­son Gui­gal re­trouvent le che­min de la hausse (La Lan­donne 1995 : 252 €, + 27 %), les her­mi­tages si­gnés Jean-Louis Chave ou Jaboulet Aî­né se vendent bien. Les grandes cu­vées de cham­pagne voient leurs prix grim­per dans les mil­lé­simes an­ciens. Krug s’en­vole de­puis plu­sieurs mois (3 780 € pour un ma­gnum de Krug Col­lec­tion 1979), la cu­vée S de Sa­lon reste rare et re­cher­chée.

At­ten­tion au ré­veil des vins non fran­çais : cer­tains en­flamment les ventes, à l’ins­tar de la cu­vée Screa­ming Eagle 2012 (États-Unis), ad­ju­gée 1 920 €.

1918 : 992 € (+ 66 %), 1935 : 484 € (+ 23 %), 1948 : 930 € (+ 13 %), 1949 : 1 736 €, 1959 : 2 108 € (+ 61 %).

Rey­nard 1996 : 90 € ; Chaillots 1998 : 180 €, 1999 : 258 €.

châ­teau­neuf-du-pape blanc 1947 de châ­teau Rayas : 6 050 €. Évreux (17/05/2015, HV Évreux) 5 bou­teilles

Di­jon (21/05/2015, Sadde), 2 bou­teilles Tou­louse (06/05/2015, Pri­mar­de­co) 6 bou­teilles

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.