Haut-Brion ouvre un res­tau­rant à Paris

La Revue du Vin de France - - ACTUALITÉS - Benoist Sim­mat

Les Ca­thiard (Châ­teau Smith Haut La­fitte) avaient ou­vert la voie il y a vingt ans à Mar­tillac (33) avec leur res­tau­rant étoi­lé La Grand’Vigne. En oc­tobre, le prince Robert du Luxem­bourg, pro­prié­taire du cé­lèbre châ­teau Haut-Brion, inau­gu­re­ra à son tour sa grande table, Le Cla­rence, à Paris, dans le très chic VIIIe ar­ron­dis­se­ment.

Sis dans un hô­tel par­ti­cu­lier de l’ave­nue Frank­lin-Roo­se­velt, ce res­tau­rant gas­tro­no­mique de 60 cou­verts se­ra agré­men­té d’un bar lounge, d’une belle cave et d’es­paces de dé­gus­ta­tion à louer. Très éli­tiste, Le Cla­rence se veut éga­le­ment une vi­trine pour les trois vins ve­dettes du prince : les Châ­teaux HautB­rion, La Mis­sion Haut-Brion (Pes­sac-Léo­gnan) et Quin­tus (Saint-Émi­lion Grand cru).

Un su­perbe écrin

À la barre de ce su­perbe na­vire, Antoine Pé­trus, 31 ans, meilleur jeune som­me­lier de France 2007. Après un pre­mier re­fus, il a fi­na­le­ment quit­té Las­serre en mars der­nier pour se consa­crer à l’am­bi­tieux projet. An­cien de chez Bo­cuse et d’El Bul­li (Ca­ta­logne), il se­ra à la fois le di­rec­teur et le chef som­me­lier du Cla­rence. Cô­té cui­sine, c’est Ch­ris­tophe Pe­lé, un an­cien de La Bi­ga­rade et du Royal Mon­ceau, qui of­fi­cie­ra.

Dans un quar­tier où le mètre car­ré s’élève à plus de 20 000 eu­ros, le prince Robert de Luxem­bourg, pro­prié­taire du do­maine Cla­rence Dillon, a dé­ci­dé par la même oc­ca­sion de re­lo­ca­li­ser ses bu­reaux ave­nue Frank­lin-Roo­se­velt pour mieux pré­si­der aux des­ti­nées de ses fa­meux crus, de­ve­nus des marques in­ter­na­tio­nales.

Enfin, l’hô­tel par­ti­cu­lier rend éga­le­ment hom­mage à la “ta­verne” lon­do­nienne ayant per­mis à la fa­mille Pon­tac (ex­pro­prié­taire de Haut-Brion) de conqué­rir une clien­tèle de riches ama­teurs à la fin du XVIIIe siècle.

Dé­lo­ca­li­sé à Paris, le do­maine Cla­rence Dillon s’offre une vi­trine de pres­tige à deux pas des Champs-Ély­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.