PÉ­DA­GO­GIE. Une ini­tia­tion gus­ta­tive

La Revue du Vin de France - - EN­VIES -

Fier d’être bour­gui­gnon, c’est ce qu’écrit Jean-Ro­bert Pitte d’en­trée de jeu, tout en pré­ci­sant : « Avant tout, je me sens bour­gui­gnon de coeur ». Bien que « par­ti­san du droit du sol » , il constate que lorsque cer­taines condi­tions sont réunies, on peut être chez soi sans pour au­tant être na­tif du lieu. La vigne, donc le rai­sin, donc le vin ne sont pas étran­gers au pou­voir de sé­duc­tion de la Bour­gogne et l’au­teur avoue son ad­dic­tion à la Côte de Nuits. Ce se­rait une er­reur de croire que ce dic­tion­naire amou­reux est consa­cré ex­clu­si­ve­ment aux vins. Il fait par­ta­ger aux lec­teurs son goût pour des spé­ci­fi­ci­tés bour­gui­gnonnes, his­to­riques, lit­té­raires, cultu­relles, ar­tis­tiques et gas­tro­no­miques. Quelque 105 mots-clés évoquent la ri­chesse de cette vaste pro­vince : 2 000 ans d’his­toire, jus­qu’à nos jours (Gué­de­lon). Un vrai ro­man. Un pre­mier ro­man pré­fa­cé par Ni­co­las Thien­pont (châ­teau Puy­guey­raud, Francs Côtes de Bor­deaux), et qui a re­çu l’onc­tion de l’oe­no­logue Sté­phane De­re­non­court. Isa­belle Ch­ré­tien est en­sei­gnante de fran­çais à Li­bourne, on ne s’éton­ne­ra donc pas qu’elle écrive “un ro­man pé­da­go­gique”, un ro­man d’ini­tia­tion aux vins. Trois ty­po­gra­phies orientent le lec­teur : les ca­rac­tères “nor­maux” ré­ser­vés à l’au­teur qui conduit le ro­man, les ita­liques au ro­man par cour­riels (c’est à la mode) et le gras aux textes oe­no­phi­lo-di­dac­tiques. À mettre dans toutes les mains.

Isa­belle Ch­ré­tien, 13 x 21, 248 p., 20 €, Édi­tions La Bruyère

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.