MARC KREYDENWEISS

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

Son cô­té froid donne le sen­ti­ment d’en­trer dans une ca­thé­drale. Il y a très peu de sucre, mais il ac­com­pagne le vin sans le do­mi­ner et sans sen­ti­ment de sous-ma­tu­ri­té. C’est un vin plus cé­ré­bral que sen­suel. La mai­son est une grande spé­cia­liste des li­quo­reux et les vins pré­sen­tés ici nous le confirment. D’abord, une belle note de pol­len dans ce nez gra­cieux et com­plexe. Puis ar­rive une note de li­queur de mandarine. C’est un grand li­quo­reux qui a quit­té le cé­page pour pé­né­trer dans la ma­gie de la pour­ri­ture noble. Il y a dans ce vin ce que l’on at­tend de l’ap­port du sucre : il est ca­pable de ren­for­cer la pré­sence en bouche tout en ap­por­tant une autre di­men­sion à la com­plexi­té ol­fac­tive. Le tout est ap­puyé par une belle aci­di­té is­sue du ter­roir. Une su­perbe cu­vée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.