DO­MAINE OSTERTAG

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

Il y a un cô­té va­nille bour­bon, lac­tone et cire dans ses par­fums. La bouche est construite sur une belle gé­né­ro­si­té de fruit qui évoque le pam­ple­mousse rose. Très belle in­té­gra­tion de la li­queur qui lui confère beau­coup d’harmonie. Le mi­ni­ma­lisme comme ligne de conduite, la pu­re­té du ter­roir pour ho­ri­zon. Di­geste, ce Fron­holz 2010 est sur le fil du ra­soir, à tel point que l’on en ou­blie le sucre. Nous sommes dans cette nou­velle école des grands vins d’Al­sace où l’on ne cherche pas la sur­abon­dance pour ex­pri­mer le ter­roir, on l’ac­com­pagne dans la fi­nesse de ses nuances. Très belle in­ten­si­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.