En Al­sace, Ch­rist veut éle­ver le vignoble au pa­ra­dis de l’Unes­co

La Revue du Vin de France - - CAVISTES ET SOMMELIERS -

ans quelques annŽes, les 5 000 vi­gne­rons al­sa­ciens se fŽ­li­ci­te­ront peut-•tre de son geste : ˆ la mi-juillet 2015, Jean-Louis Ch­rist, dŽ­putŽ­maire de Ri­beau­villŽ (Les RŽ­pu­bli­cains, Haut-Rhin), ap­pe­lait tous les Al­sa­ciens amou­reux de leurs vignes ˆ sÕu­nir pour prŽ­sen­ter leur can­di­da­ture ˆ un clas­se­ment au pa­tri­moine im­matŽ­riel de lÕHu­ma­nitŽ. Les rŽ­centes vic­toires des vi­gnobles de Cham­pagne et de Bour­gogne ˆ ce m•me pal­mar•s ont cer­tai­ne­ment confortŽ la mo­ti­va­tion de lÕŽ­lu.

« Je suis fils de vi­gne­ron, 48 des 78 com­munes de ma cir­cons­crip­tion sont vi­ti­coles et mon sup­pléant Jacques Cat­tin est pré­sident des crémants d’Al­sace ! » , sÕa­muse ce pas­sionnŽ, bien dŽ­cidŽ ˆ •tre le porte-dra­peau de ce nou­veau chal­lenge fran•ais au­pr•s de lÕU­nes­co. Son idŽe : convaincre du par­ti­cu­la­risme gŽo­lo­gique des Òcol­lines sous-vos­gien­nesÓ dÕAl­sace, source de

Dla minŽ­ra­litŽ lŽ­gen­daire de ses 51 grands crus. Pour avan­cer ra­pi­de­ment, Jean-Louis Ch­rist a dŽ­jˆ sol­li­citŽ of­fi­ciel­le­ment deux mi­nist•res (Cul­ture et Com­mu­ni­ca­tion, ƒco­lo­gie) et lancŽ dŽ­but no­vembre une as­so­cia­tion rŽu­nis­sant ac­teurs pu­blics et fi­gures privŽes pour por­ter le dos­sier.

Le dŽ­putŽ dit avoir dŽ­jˆ re•u de nom­breux sou­tiens dont ceux de SŽ­gol•ne Royal, dÕA­lain Suguenot (dŽ­putŽ-maire de Beaune) et de la cŽl•bre fa­mille vi­gne­ronne al­sa­cienne Trim­bach, en at­ten­dant tous les autres. Il a dÕailleurs in­vitŽ les promoteurs des Òcli­mats de Bour­go­gneÓ ˆ ve­nir en Al­sace lui pr•ter main-forte. « Quand on voit le tra­vail sé­cu­laire réa­li­sé ici de­puis le IXe siècle par les ordres mo­nas­tiques, il est es­sen­tiel que l’on classe ces ter­roirs uniques en Eu­rope. Un vignoble clas­sé sup­plé­men­taire ne pour­ra d’ailleurs qu’ai­der à la so­li­da­ri­té entre tous les do­maines de France » , sÕen­thou­siasme le par­le­men­taire. DŽ­cidŽ, soit dit en pas­sant, ˆ tout faire pour al­ler plus vite que ses voi­sins bour­gui­gnons : « Huit ans d’at­tente, c’est beau­coup trop ! » .

Pour le dé­pu­té-maire de Ri­beau­villé, au re­gard du tra­vail sé­cu­laire réa­li­sé par les moines de­puis le IXe siècle, il est es­sen­tiel

de clas­ser les grands ter­roirs al­sa­ciens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.