Pro­jet de clas­se­ment à l’Unes­co : les crus clas­sés sont di­vi­sés

Bron­ca au sein du très sé­lect club des crus clas­sés en 1855. Ob­jet de la dis­corde ? Un pro­jet de clas­se­ment par l’Unes­co.

La Revue du Vin de France - - ACTUALITÉS - Oli­vier Poels

Le pré­sident du Con­seil des crus clas­sés de 1855, Phi­lippe Cas­té­ja ne cache pas sa sur­prise. Voire son désap­poin­te­ment. Il n’ima­gi­nait pas que son pro­jet de de­mande de clas­se­ment au pa­tri­moine im­ma­té­riel de l’Unes­co du cé­lèbre clas­se­ment de 1855 ren­contre une telle op­po­si­tion de la part d’une poi­gnée de pro­prié­taires.

À leur tête, trois per­son­na­li­tés du Mé­doc au ca­rac­tère bien trem­pé : Jean-Hu­bert De­lon, connu pour ses po­si­tions très in­dé­pen­dantes (Léo­ville Las Cases est le seul cru clas­sé à ne pas être membre de l’as­so­cia­tion), Bru­no Bo­rie, le pro­prié­taire de Du­cru-Beau­caillou mais aus­si Al­fred Tes­se­ron, pro­prié­taire de Pon­tet-Ca­net.

Vent de­bout contre le pro­jet, ils ne lui trouvent au­cun in­té­rêt et re­doutent en cas de clas­se­ment par l’Unes­co du clas­se­ment de 1855 que ce der­nier soit alors fi­gé à ja­mais. Pour un autre pro­prié­taire hos­tile mais qui tient à res­ter dis­cret, l’opé­ra­tion se­rait trop fa­vo­rable aux pre­miers : « Ce­la va­li­de­rait ad vi­tam æter­nam leur sta­tut d’icône in­tou­chable. Ils se­raient les grands ga­gnants de l’opé­ra­tion » , ex­plique-t-il.

Cou­lé dans le bronze ?

Un faux dé­bat, se dé­sole Phi­lippe Cas­té­ja qui pré­cise que la de­mande concerne le pa­tri­moine im­ma­té­riel et qu’elle porte sur l’idée du clas­se­ment, pas sur le fond. Un clas­se­ment mo­dèle et res­pec­té dans le monde en­tier, de­ve­nu l’une des “marques” ico­niques dans l’uni­vers du vin. « Ce n’est pas parce qu’il se­rait clas­sé par l’Unes­co que le clas­se­ment de 1855 ne pour­rait plus être ré­vi­sé un jour, ce­la ne le coule pas dans le bronze dé­fi­ni­ti­ve­ment » , plaide Phi­lippe Cas­té­ja qui re­non­ce­ra si son pro­jet ne fait pas l’una­ni­mi­té. Ce­la semble au­jourd’hui très mal par­ti.

Pré­sident des crus clas­sés en 1855, Phi­lippe Cas­té­ja ne pen­sait pas que

son pro­jet Unes­co sè­me­rait ce trouble.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.