Cette fa­bu­leuse ver­ti­cale rend hom­mage à l’al­liance du sé­millon, du sau­vi­gnon et de la mus­ca­delle.

La Revue du Vin de France - - MAGAZINE - Quels sont vos pro­jets tech­niques ? La conduite bio est-elle fa­cile à Sau­ternes ? Quels axes de dé­ve­lop­pe­ment ?

Robe paille écla­tante. Miel, fruits exo­tiques confits, abri­cot pour un nez tout en fi­nesse. Bouche suave, avec une bonne aci­di­té, un équi­libre élé­gant, ra­cé, très aro­ma­tique. Nez plus riche, avec du miel, des épices, du fruit confit ; bouche riche et ve­lou­tée, avec une belle ex­pres­sion épi­cée. Un style plus tra­di­tion­nel. Il fi­nit sur des notes de nou­gat. Un nez un peu bal­sa­mique, avec des notes de ré­sine, de mangue confite. Bouche struc­tu­rée, d’une belle ri­chesse de ma­tière, une grande al­longe sur les épices. Beau vin so­laire. Nez sur le miel, le nou­gat et la va­nille. Bouche riche, très épi­cée, avec une trame ve­lou­tée, une fi­nale sur les fruits confits aux épices. La li­queur est bien in­té­grée dans le vin. Nez de fruits exo­tiques confits, pâte de coing, nou­gat, avec des notes flo­rales. Un équi­libre éton­nant pour une ri­chesse en sucre de 180 g. Bouche d’une grande force épi­cée. Des notes ré­si­nées, de fruit confit, d’épices douces, de miel et de sa­fran. Bouche com­plexe (notes de pi­nède, épices) et d’une belle ri­chesse sou­te­nue par une fraî­cheur to­nique. De l’éclat et de la fraî­cheur, avec des notes de nou­gat pour ce nez en­core jeune. Bouche à l’équi­libre par­fait où le sucre n’in­ter­vient que pour “sua­vi­ser” l’en­semble. Nez va­nillé, avec des notes d’abri­cot sec, d’amande grillée. Bouche très pro­fonde, avec une ar­chi­tec­ture struc­tu­rée, une fi­nale épi­cée. Un peu plus mas­sif mais de la lon­gueur. Nez élé­gant aux notes de fleurs sé­chées, de miel, de ré­sine et d’amande grillée. Bouche ar­chi­tec­tu­rée, à la ri­chesse fon­due. Le sucre est bien di­gé­ré, la fi­nale est truf­fée. Nez sur le camphre, la ré­sine, avec de la mangue sé­chée, des notes d’ar­moise, de sous-bois. Bouche élé­gante, en­core très jeune. Pas très riche mais ex­pres­sif. Nez sub­til aux notes de zestes d’agrumes, de menthe, d’huiles es­sen­tielles. Bouche struc­tu­rée avec une su­cro­si­té di­gé­rée, une al­longe épi­cée et truf­fée et une aci­di­té to­nique. Feuilles mortes, truffe, sa­fran, noix grillée et épices orien­tales au nez. Bouche riche, avec une trame af­fi­née et to­nique. Très équi­li­bré, avec une grande lon­gueur. En­caus­tique, sous-bois, ci­gare, lard fu­mé, rai­sins de Co­rinthe et sa­fran au nez. Bouche vive, épi­cée, avec en­core un frui­té confit, une fi­nale ten­due. Un vin de té­moi­gnage. Les ef­forts conti­nuent au vi­gnoble, avec di­mi­nu­tion des in­trants. Nous vou­lons aug­men­ter la sur­face culti­vée en bio. Nous avons dé­sor­mais un bel ou­til au chai, nous pou­vons par­cel­li­ser et af­fi­ner les sé­lec­tions. As­sez, le bo­try­tis est re­cher­ché, et avec des dates de ven­danges plus pré­coces nous échap­pons sou­vent à l’épi­sode plu­vieux de l’équi­noxe. L’oe­no­tou­risme est pri­vi­lé­gié. Nous en­ta­mons des ac­tions pé­da­go­giques pour le grand pu­blic. Un par­cours per­met de suivre le che­min de la vigne à la bou­teille. Nous or­ga­ni­sons des dé­jeu­ners axés sur les ac­cords mets et vins, avec le res­tau­rant Le Sa­prien. Nous vou­lons cas­ser les codes de la consom­ma­tion des vins li­quo­reux. Nous avons éga­le­ment un pro­jet de bou­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.