Pierre Ci­terne

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

L’avè­ne­ment du Lan­gue­doc par­mi les vi­gnobles pro­duc­teurs de crus de haute qua­li­té consti­tue sans doute l’évé­ne­ment le plus si­gni­fi­ca­tif de ces trente der­nières an­nées dans le monde du vin fran­çais. La RVF a de­puis le dé­but ob­ser­vé, do­cu­men­té et sou­te­nu ce phé­no­mène. Il n’est pas ano­din que d’an­ciens jour­na­listes et di­ri­geants de la re­vue soient de­ve­nus eux­mêmes vi­gne­rons en Lan­gue­doc, dans le sec­teur de Pé­ze­nas (*). Le temps de la ma­tu­ri­té On a beau­coup glo­sé sur le Lan­gue­doc, nou­vel el­do­ra­do vi­ti­cole, sur le Lan­gue­doc, terre de tous les pos­sibles. Il est évident que l’his­toire est en­core en train de s’écrire, le Lan­gue­doc entre néan­moins dans une phase de ma­tu­ri­té : avec le temps, des hié­rar­chies se sont sé­di­men­tées, des écoles sont ap­pa­rues ; des modes ont dis­pa­ru, d’autres sont de­ve­nues des styles...

Cer­tains do­maines sont ren­trés dans le rang après avoir connu l’en­goue­ment mé­dia­tique (on songe au châ­teau Puech-Haut et aux cu­vées haut de gamme du châ­teau La Né­gly), d’autres ont été my­thi­fiés à la dis­pa­ri­tion de leurs ini­tia­teurs (viennent à l’es­prit le do­maine L’Aube des Temps de Mi­chel Pech et le do­maine Ma­zière de Jean-Mi­chel Las­bouygues). De nou­veaux pré­ten­dants aux hon­neurs ap­pa­raissent à chaque mil­lé­sime. Et il est vrai que d’une fa­çon gé­né­rale, col­lec­ti­ve­ment, la res­pec­ta­bi­li­té semble ac­quise, vé­cue de l’in­té­rieur, pro­je­tée sur les mar­chés in­ter­na­tio­naux. Cinq do­maines étoi­lés dans le Guide vert de La RVF en 2000, 36 en

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.