Le re­tour aux “vrais au­to­chones”

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

Dans l’ima­gi­naire col­lec­tif, les cé­pages mé­di­ter­ra­néens sont de­ve­nus sy­no­nymes de grands vins lan­gue­do­ciens. Il y a trente ans, alors que triom­phaient les ca­ber­nets, mer­lot et char­don­nay, bien ma­lin ce­lui qui l’au­rait pré­dit ! Le mo­dèle de Dau­mas Gas­sac, fon­dé sur le ca­ber­net-sau­vi­gnon bor­de­lais, ne s’est fi­na­le­ment pas im­po­sé. Nous voyons deux rai­sons prin­ci­pales à cette évo­lu­tion : le tra­vail de fond des AOC pour im­po­ser une iden­ti­té et un mou­ve­ment plus cultu­rel de re­tour aux cé­pages au­toch­tones. Aux cô­tés des cé­pages es­pa­gnols (gre­nache, ca­ri­gnan, mour­vèdre) et rho­da­niens (sy­rah, vio­gnier, mar­sanne, rous­sanne), les “vrais au­toch­tones” (cin­sault, ri­bey­renc, pic­poul, ter­ret…) ap­pa­raissent de mieux en mieux va­lo­ri­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.