Elle trans­met une émo­tion sin­gu­lière

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

Une sen­si­bi­li­té sin­gu­lière, l’une des voix les plus ori­gi­nales qu’il nous ait été don­nées d’en­tendre en Lan­gue­doc. Comme les autres cu­vées de ce tout pe­tit do­maine de Saint-Par­goire, Fa­rOuest est une oeuvre très ma­nuelle, réa­li­sée avec peu de moyens mais beau­coup d’amour et de convic­tion. Par­fois d’hu­meur chan­geante, pas tou­jours oe­no­lo­gi­que­ment ir­ré­pro­chables. ce sont des bou­teilles qui peuvent tou­cher, émou­voir, ce qui est dé­jà beau­coup. Don­nez-lui un peu d’air pour éva­cuer une pe­tite ré­duc­tion ani­male. Le grand fruit est là, der­rière, pi­quant, pro­fond, gé­né­reux et per­sua­sif. La ma­tière prend brillam­ment le re­lais des par­fums, pul­peuse, sé­millante, tout sou­rire. 17 € ; mil­lé­sime fa­vo­rable. La cu­vée s’ins­crit dans la mou­vance “fraîche” qui at­tire au­jourd’hui les ama­teurs vers les Ter­rasses du Lar­zac. 17 € ; aus­si sur­face en Lan­gue­doc, cé­lé­brant l’uni­ver­sa­li­té des vins oxy­da­tifs et leur in­épui­sable plas­ti­ci­té gas­tro­no­mique. Cette cu­vée est éla­bo­rée avec les bourbes et les lies de la cu­vée Les Cla­viers (cé­page ugni blanc ma­jo­ri­taire), éle­vées sous voile pen­dant plus de cinq ans. Teinte cui­vrée, ca­rac­tère pro­fond, aus­tère, sa­veur fu­mée pé­né­trante qui reste tran­chante mal­gré une ron­deur so­laire bien mé­di­ter­ra­néenne. La te­nue en bouche est pro­di­gieuse. Pierre Quinonero pré­voit une mise en bou­teilles tous les six ans, il de­vrait donc y en avoir une en 2016 ! 44 € ;

MY­LÈNE BRU. Sa cu­vée Far-Ouest brille par sa grande ori­gi­na­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.