CH­TEAU DES RONTETS

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION - Env. 21 € (ca­vistes)

Clos Va­ram­bon 2011 Frais et net par son arôme de si­lex frot­té, il est riche d’un ta­nin sec bluf­fant. Il donne une vi­sion spi­ri­tuelle du pouilly : à la fois dé­pouillé et riche.

La com­mune la plus au sud de l’AOC est un mil­le­feuille géo­lo­gique du Ba­jo­cien et de l’Ar­go­vien qui ap­portent, com­bi­nés à un en­so­leille­ment im­por­tant, une ma­tu­ri­té pré­coce. Ce sont sou­vent des pouillys plus gé­né­reux, voire opu­lents, do­tés d’une vraie fi­nesse.

ECLIMAT LE CLOS REYSSIER

st/sud-est, 200 à 270 m. L’ar­gile ré­si­duelle des al­lu­vions du lit ma­jeur de la val­lée se com­bine aux cal­caires à en­troques pour li­vrer des vins d’abord riches puis pro­fonds.

Sud-ouest/est, 250 à 300 m. Sol caillou­teux sur marnes et banc ro­cheux cal­caire entre 70 cm et 1 m sur Les Ro­bées et Les Che­vrières. Ar­giles pro­fondes à chailles sur Le Clos de Mon­sieur No­ly. Pour des vins ex­pres­sifs, meilleurs après trois ans de cave.

Les prix des vins (pro­prié­té ou ca­viste) sont don­nés à titre in­di­ca­tif.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.