LES BAUXDE-PRO­VENCE, PA­LETTE, CAS­SIS ET BEL­LET

La Revue du Vin de France - - SPECIAL MILLESIME 2016 -

Cette an­née so­laire a en­gen­dré à Cas­sis des blancs riches et tendres qui marchent tou­jours sur un fil cô­té ma­tu­ri­té ; ils se­ront à boire ra­pi­de­ment. Grâce à leur force na­tu­relle, les vins de Pa­lette en­caissent la puis­sance al­coo­lique du mil­lé­sime dans un pro­fil plus ample que ten­du. Belle ma­tu­ri­té des rouges des Baux-de-Pro­vence qui al­lient puis­sance et moel­leux ; nous re­mar­quons des vins au pro­fil de plus en plus consen­suel. À Bel­let, l’éner­gie et l’équi­libre des rouges à do­mi­nante de folle noire de­vancent les blancs de rolle qui manquent d’aci­di­té. A. G. (56 vins dé­gus­tés)

16-17

Vins rouges

17-17,5 DO­MAINE HAU­VETTE

Les Baux-de-Pro­vence. Dé­gus­tés en éle­vage, les rouges s’an­noncent puis­sants, in­tenses, tout en conser­vant le charme dé­lié et dé­li­cat qu’on leur connaît. À mettre en cave. Env. 35 € CLOS SAINT-VINCENT

Bel­let Vi­no di Gio. Ten­sion, folle fraîche avec de l’al­lant, qui va s’as­sou­plir dans l’éle­vage. Un pur folle noire, éle­vé en de­mi-muids. 59,50 € 15,5-16,5 AB­BAYE SAINTE MARIE DE PIERREDON

IGP Al­pilles Ves­pro. Dans un pro­fil so­laire et dense, ce vin est éle­vé en dou­ceur dans un bois fin qui livre un grain de tex­ture par­ti­cu­liè­re­ment élé­gant. Il ré­ser­ve­ra des sur­prises dans le temps. 24 € 14,5-15 MAS DE GOURGONNIER

Les Baux-de-Pro­vence. Peu de cou­leur, peu de ta­nins, mais un rouge à la fois frais et hy­per di­geste, au pro­fil sep­ten­trio­nal et à la fi­nale ser­rée. 7,30 €

14-14,5 DALMERAN

Les Baux-de-Pro­vence. Mar­qué par l’éle­vage, en­ro­bé, char­meur, mais sans grand fond pour cet as­sem­blage de gre­nache, sy­rah et ca­ber­net. 18,50 €

14-14,5 DO­MAINE DE LA SOURCE

Bel­let. Belle fraî­cheur, cro­quante et sti­mu­lante de la folle noire qui fe­ra un beau rouge de garde. 80 % folle noire, éle­vage en barriques. 29 €

14-14,5 MAS DE LA DAME

Les Baux-de-Pro­vence La Stèle. Voi­ci une cu­vée au fruit agréable et assez ju­teux. Ce rouge se pré­sente comme un bon clas­sique de l’ap­pel­la­tion. 13,90 €

Vins blancs 16,5-17 CH­TEAU SI­MONE

Pa­lette. Tou­jours do­mi­née par la clai­rette, cette ré­fé­rence des blancs de Pro­vence en­voie beau­coup de puis­sance et des sa­veurs très mûres. Un très jo­li blanc des­ti­né à la table. Env. 31 €

14,5-15,5 CH­TEAU HENRI BONNAUD

Pa­lette Quin­tes­sence. Moins boi­sé que les millésimes pré­cé­dents, ce blanc trouve un équi­libre riche et gé­né­reux mais bien fi­ce­lé. 29 €

14,5-15 DO­MAINE DU PA­TER­NEL

Cas­sis Es­prit de Fa­mille. Is­su de vieilles vignes et éle­vé en barriques, il ins­crit son style en­ve­lop­pé par­mi les cas­sis les plus am­bi­tieux. 26 €

14,5-15 CLOS SAINTE MAG­DE­LEINE

Cas­sis Bel Arme. Un as­sem­blage de mar­sanne, ugni, clai­rette et bour­bou­lenc qui trouve, en oeufs, une bonne ten­sion tout en of­frant la ri­chesse du mil­lé­sime. Pour la garde. 25 €

14-15 CH­TEAU BARBANAU

Cas­sis Ka­la­ha­ri. Une oxy­da­tion fine du bois ap­porte de la complexité à ce blanc suave et ron­de­ment me­né. Env. 23 €

14-15 DO­MAINE DE TOASC

Bel­let. Un pro­fil tou­jours ex­pres­sif (fruits blancs) et char­meur qui gagne en fraî­cheur et aus­si en gour­man­dise. 21 €

13,5-14 CH­TEAU ROMANIN

IGP Al­pilles. Un blanc en sou­plesse, ex­pres­sif et friand. À dé­bou­cher dans la prime jeu­nesse. 15,50 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.