Des blancs slo­vènes qui évoquent le Clos Sainte-Hune

La Revue du Vin de France - - PATRIMOINE -

Une Čotar for­mi­dable! Dans le dé­cou­ver­te­vil­lage de Gor­jans­ko,que les vins en de plein­la fa­mille Car­so/ Kras, à cinq ki­lo­mètres de la mer, l’aven­ture fa­mi­liale dé­bute en 1974 pour ali­men­ter en vin l’au­berge fa­mi­liale. Avec 7,5 hec­tares de vignes, la taille de l’ex­ploi­ta­tion de­meure mo­deste. Ici, pour­tant cha­cun a choi­si sa cou­leur : Bran­ko, le père, s’oc­cupe des rouges et Vas­ja, le fils, des blancs. Le terme “mi­né­ra­li­té”, hon­ni par cer­tains ri­go­ristes, prend ici tout son sens, il unit les dif­fé­rents cé­pages et modes de vi­ni­fi­ca­tion. La vi­tovs­ka 2012 montre un éton­nant cou­si­nage avec le ries­ling al­sa­cien du Clos Sainte-Hune ! Les rouges, is­sus du cé­page te­ran, dont un éton­nant spu­mante, re­gorgent tout au­tant de ca­rac­tère mais sont plus dif­fi­ciles à com­prendre, no­tam­ment à cause leur aci­di­té très éle­vée. P. Ci

Ici, Bran­ko, le père (à g.), vin­fie les rouges, tan­dis que son fils Vas­ja a en charge les blancs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.