SPI­RI­TUEUX

Les Alpes et ses 82 som­mets culmi­nant à plus de 4 000 mètres d’al­ti­tude consti­tuent un ter­roir d’ex­cep­tion pour les spi­ri­tueux. Tour d’ho­ri­zon de la pro­duc­tion ger­ma­no­phone en Eu­rope, où la dé­no­mi­na­tion “Al­pine” fait un mal­heur !

La Revue du Vin de France - - SOMMAIRE - Par Cy­rille Mald et Alexandre Ving­tier

Dix eaux-de-vie al­pines qui parlent al­le­mand !

Le che­min de mon­tagne que nous vous pro­po­sons d’em­prun­ter tra­verse quatre pays ger­ma­no­phones : les deux Län­der du Sud de l’Al­le­magne, la Suisse, l’Au­triche et le Liech­ten­stein. Au-de­là de ses eaux-de-vie de fruit ab­so­lu­ment in­imi­tables en rai­son des va­rié­tés uti­li­sées et bé­né­fi­ciant par­fois d’ap­pel­la­tion, se dé­ve­loppent de nou­velles ca­té­go­ries : “Al­pine Whis­ky”, “Al­pine Gin” et même dé­sor­mais “Al­pine rum” à base de mé­lasse im­por­tée. La ré­gion est mar­quée par le re­nou­veau d’une tra­di­tion an­ces­trale : celle de la dis­til­la­tion ar­ti­sa­nale et fa­mi­liale (il y a 60 000 alam­bics rien qu’en Au­triche !) qui oeuvre dans le strict res­pect du pro­duit. La plu­part des pro­duits sont dis­po­nibles chez le spé­cia­liste des spi­ri­tueux en Suisse Glen Fahrn (glen­fahrn.com), à La Grande Épi­ce­rie ou di­rec­te­ment à la bou­tique des sites des pro­duc­teurs.

1 ROCHELT WALDHIMBEERE 2012 Eau-de-vie de fram­boise des bois, Ty­rol, Au­triche, 50 %

Ici, tout confine à l’ex­cep­tion : du fla­con au conte­nu. Rochelt, c’est l’art de la dis­til­la­tion pous­sé à son ex­trême : 60 ki­los de fram­boises des bois fraîches cueillies la nuit à la main et fer­men­tées sur place pour pro­duire un litre d’eaude-vie d’ex­cep­tion en­trep os ée au moins cinq an­nées en bon­bonnes de verre. C’est l’âme du fruit qui fait de cette dé­gus­ta­tion un mo­ment pur et per­sis­tant. 284 € les 35 cl

2 PFANNER WHIS­KY SINGLE PX SHERRY CASK Single malt, Vo­rarl­berg, Au­triche, 56,5 %

Cette fa­mille à la tête de l’une des plus grandes marques eu­ro­péennes de jus de fruit a su conser­ver sa tra­di­tion de dis­til­la­tion d’eaux-de-vie et s’aven­ture de­puis 2005 dans la pro­duc­tion de gin, de whis­ky et même de rhum. Quatre an­nées en fûts de pe­dro xi­me­nez ont don­né une ma­tu­ri­té et un pro­fil ex­cep­tion­nels à ce single malt frui­té, gour­mand et épi­cé, à faire pâ­lir la plu­part des scotchs… 56 € les 50 cl

3 STEINHAUSER SEE GIN DISTILLED DRY GIN Dis­trict de Tü­bin­gen, Al­le­magne, 48 %

Quand ce gin al­le­mand a été élu à Londres en 2014 “Meilleur gin” lors de la plus im­por­tante com­pé­ti­tion de cette ca­té­go­rie, il a fait dé­cou­vrir au monde les mer­veilles de cette dis­til­le­rie plu­tôt spé­cia­li­sée jus­qu’alors dans les eaux-de-vie et le whis­ky. La fi­nesse et la pré­ci­sion des notes de mé­lisse, de ci­tron­nelle, de kum­quat, d’amande ou de pam­ple­mousse s’agré­mentent à mer­veille des baies de ge­né­vrier. 40 € les 70 cl

4 SÄNTIS MALT EDI­TION DREIFALTIGKEIT Single malt, Can­ton d’Ap­pen­zell, Suisse, 52 %

La bras­se­rie Lö­cher a mar­qué l’his­toire en de­ve­nant la pre­mière dis­til­le­rie de whis­ky suisse. Sa par­ti­cu­la­ri­té est de vieillir par­tiel­le­ment ses whis­kies dans d’an­ciens pe­tits fûts de bière tra­di­tion­nels en haute al­ti­tude. Un pro­cé­dé lent et pré­cis qui leur confère un équi­libre rare avec une ty­pi­ci­té unique : tourbe, eu­ca­lyp­tus et agrumes. Pro­ba­ble­ment la plus grande réus­site en ma­tière de whis­ky par sa qua­li­té et sa cons­tance dans les Alpes à l’heure ac­tuelle. 56 € les 70 cl

5 BROGER BURN OUT SINGLE MALT Vo­rarl­berg, Au­triche, 42 %

Cette dis­til­le­rie fa­mi­liale à la pro­duc­tion confi­den­tielle pro­duit l’un des single malts les plus tour­bés au monde à par­tir d’orge écos­saise conte­nant à l’ori­gine 57 mil­lio­nièmes de phé­nol. Ce coeur de chauffe is­su d’un pe­tit alam­bic est mar­qué par des notes mi­né­rales d’hy­dro­car­bures et de mé­lasse. Un monstre de tourbe ! 56 € les 50 cl

6 TELSER EDI­TION IX PI­NOT NOIR SINGLE MALT Trie­sen, Liech­ten­stein, 42,5 %

Mar­cel Telser per­pé­tue la tra­di­tion fa­mi­liale de dis­til­la­tion re­mon­tant à 1880. Il par­tage sa vie entre le monde de la haute fi­nance et son alam­bic au feu de bois avec le­quel il pro­duit toutes sortes de spi­ri­tueux dont son fa­meux single malt de 7 ans af­fi­né en an­ciens fûts de La­phroaig et de vin de pi­not noir lo­cal qui lui donne un pro­fil très com­plexe et pâ­tis­sier. On ne peut plus ar­ti­sa­nal, ori­gi­nal et réus­si ! 78 € les 50 cl

7 ETTER ZUGER KIRSCH MIL­LÉ­SIME 2006 Eau-de-vie de ce­rise, Can­ton de Zoug, Suisse, 42 %

100 % de fruits hel­vé­tiques de­puis 1870, telle est la ga­ran­tie du plus grand dis­til­la­teur de fruits suisse. Son kirsch mil­lé­si­mé n’est éla­bo­ré que les grandes an­nées à par­tir de ce­rises des mon­tagnes de va­rié­té Lauer­zer. Comp­tez 10,4 kg de guigne par bou­teille et un re­pos mi­ni­mal de huit ans avant mise en bou­teilles. À no­ter que la gamme des mil­lé­simes re­monte jus­qu’à l’ex­cep­tion­nel 1949 ! À par­tir de 68 € les 70 cl

8 SLYRS EDI­TION N° 3 FI­NI­TION MARSALA Single malt, Haute-Ba­vière, Al­le­magne, 46 %

Cette dis­til­le­rie ba­va­roise a re­po­si­tion­né l’Al­le­magne sur la carte des pays pro­duc­teurs de whis­ky en rem­por­tant un grand nombre de dis­tinc­tions. Avec cette fi­ni­tion en fûts de marsala su­per­iore, un vin de li­queur si­ci­lien bé­né­fi­ciant d’une DOC, il prend des notes de gro­seille et de fraise d’une ex­trême gour­man­dise. 90 € les 70 cl

D. R.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.