Les grandes éti­quettes bour­gui­gnonnes en­flamment les ventes aux en­chères

La Revue du Vin de France - - NEWS - Par An­gé­lique de Lenc­que­saing d’iDeal­wine

ÀBor­deaux, les Pre­miers crus clas­sés (et as­si­mi­lés) conti­nuent à me­ner le bal. Pé­trus garde la pre­mière place, même dans les “pe­tits” mil­lé­simes (2007 : 1 905 €, +24 %). Dans le Mé­doc, Mou­ton Roth­schild 2000 fran­chit le seuil des 1 500 € la bou­teille (1 520 €, + 6 %).

En Bour­gogne, les an­nées matures sont re­cher­chées à tout prix (mu­si­gny 1978 de Drou­hin : 2 371 €, + 76 %, closde-la-roche 2005 de Ja­cky Tru­chot : 1 155 €, + 36 %). Les blancs ne sont pas en reste (mon­tra­chet 1979 de Ra­mo­net : 1 824 €). Dans les mil­lé­simes plus ré­cents, la Côte de Nuits pour­suit son en­vo­lée, avec de belles en­chères sur les vins des do­maines Anne Gros (ri­che­bourg 2006 : 438 €, + 11 %), Du­gat (charmes-cham­ber­tin 2009 : 304 €, +15 %) et Do­mi­nique Laurent (mu­si­gny 2003 : 353 €, + 188 % !).

Dans le Rhône, aux cô­tés des grands clas­siques tou­jours aus­si pri­sés (côte-rô­tie La Mou­line 2009 de Gui­gal : 381 €, +11 %, her­mi­tage La Cha­pelle 1990 : 474 €, +5 %, her­mi­tage 1991 de Chave : 462 €, +71 %), la rare Ré­serve des Cé­les­tins 2001 d’Hen­ri Bon­neau à Châ­teau­neuf, dé­sor­mais col­lec­tor, s’en­vole à 438 € (+47 %). En Loire, l’émer­gence de San­cerre se pour­suit (La Grande Côte 2005 de Fran­çois Co­tat : 98 €, +9 %, les Culs de Beau­jeu 2005 en ma­gnum : 158 €).

Rares dans les ventes, les grandes éti­quettes étran­gères sont très pri­sées. En Es­pagne, la cu­vée Uni­co de Ve­ga Si­ci­lia reste la ré­fé­rence (1976 : 323 €, + 20 % ; 1985 : 322 €, + 45 % ; 1989 : 340 €, +5 % ; 1994 : 248 €). Aux États-Unis, Screa­ming Eagle 2012 (ven­du 2128 €, +13 %) et Opus One (243 € le 2005, +58 %) conti­nuent à mon­ter.

EN LOIRE, L’ÉMER­GENCE DE SAN­CERRE SE POUR­SUIT.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.