L’avis de Sté­phane Dief, du Clos Ma­nou (Mé­doc)

La Revue du Vin de France - - NEWS -

« Il est im­pos­sible de de­vi­ner si le vin a su­bi des re­mon­tages, d’au­tant que les vi­gne­rons al­ternent sou­vent avec les autres moyens d’ex­trac­tion (pi­geage, dé­les­tage). L’éla­bo­ra­tion d’un grand vin ré­sulte d’un cu­mul de pe­tits dé­tails, mais les ef­fets d’un seul d’entre eux ne sont pas per­cep­tibles à la dé­gus­ta­tion. Pour­tant, plus vous re­mon­tez et plus vous ex­tra­yez les consti­tuants du rai­sin. L’opé­ra­tion fa­vo­rise la cou­leur du vin (plus fon­cée) et l’ex­pres­sion des arômes pri­maires de fruits rouges. Elle ren­force la struc­ture. En bouche, le vin est plus dense, plus com­plexe. En re­vanche, l’abus de re­mon­tage conduit à une ex­trac­tion ex­ces­sive et à l’ob­ten­tion d’un vin dur, amer, her­ba­cé ou as­trin­gent. »

« Le re­mon­tage fa­vo­rise l’ex­pres­sion des arômes pri­maires de fruits rouges. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.