Un vil­lage pour chats per­dus est en pro­jet

La Ruche - - LA UNE - JU­LIE DELOBEAU

Parce qu’ils ne sont pas adop­tables, se re­trouvent dans une si­tua­tion d’ur­gence ou ont sim­ple­ment be­soin d’un abri en at­ten­dant d’être adop­tés, la SPA de Brioude lance la créa­tion d’un vil­lage des chats.

Cer­tains sont au re­fuge bri­va­dois de­puis des an­nées. D’autres ar­rivent en ur­gence dans un éta­blis­se­ment dé­jà sa­tu­ré en pen­sion­naires et ne peuvent plus être ac­cueillis. Et beau­coup d’entre eux ont be­soin d’un es­pace plus grand, de li­ber­té et d’un ac­cès à l’ex­té­rieur dans l’at­tente d’être pla­cés.

Pour toutes ces rai­sons, la So­cié­té pro­tec­trice des ani­maux (SPA) bri­va­doise a dé­ci­dé de créer un vil­lage des chats et ain­si abri­ter les nom­breux fé­lins qui ne peuvent être pris en charge par leur ser­vice.

Des an­ciennes niches aux pou­laillers dont on ne se sert plus, des ca­banes d’en­fant qui traînent dans

un coin aux coffres en bois re­ta­pés, toutes ces struc­tures peuvent être trans­for­mées en vé­ri­tables mai­sons pour ces chats.

« Le pro­jet a ger­mé au Ca­na­da, ex­plique Syl­vie, ai­dante à la SPA, et il semble se pro­pa­ger pe­tit à pe­tit en France ».

L’idée est d’ins­tal­ler, avant l’hi­ver, tout ce qui peut ser vir de ca­banes pour les chats sur un ter­rain dont dis­pose l’as­so­cia­tion, sur la com­mune

de Chavaniac­La­fayette. « L’es­pace se­ra gr illa­gé pour la sé­cu­ri­té des ani­maux, et ces abris se­ront im­plan­tés sur pi­lo­tis pour les pro­té­ger du froid », dé­taille Syl­vie. L’ob­jec­tif étant de pou­voir leur ap­por­ter un toit, mais aus­si une cer­taine li­ber­té, de meilleures condi­tions de vie et une nou­velle so­cia­bi­li­sa­tion grâce aux bé­né­voles qui vien­dront s’oc­cu­per d’eux. « Les chats dé­clenchent des pa­tho­lo­

gies à force d’être en­fer­més » , sou­ligne la pré­si­dente de l’as­so­cia­tion, Mi­reille Ser­geant. Ce vil­lage des chats consti­tue­rait ain­si une vé­ri­table se­conde chance pour nombre d’entre eux. Deux pou­laillers ont dé­jà été ré­cu­pé­rés et ré­ha­bi­li­tés, et un coffre a été trans­for­mé avec brio en mai­son pour chat par Lo­gan Maz­zo­ni.

« Dans un pre­mier temps on cherche des gens avec des idées, et qui savent br ico­ler pour créer ces

ca­banes », an­nonce Syl­vie. Toutes les per­sonnes sou­hai­tant mettre la main à la pâte sont les bien­ve­nues. « Il suf­fit juste d’un peu de ma­tér iel et d’ima­gi­na­tion ! »

La se­conde par tie du pro­jet por­te­ra sur la pose du grillage, né­ces­si­tant là aus­si, de bonnes âmes ma­nuelles. Mais c’est sur­tout la suite qui né­ces­si­te­ra une at­ten­tion par­ti­cu­lière.

En es­pé­rant que le pro­jet soit vite mis en place, il fau­dra suivre les chats qui se­ront ins­tal­lés sur le ter­rain, leur ap­por­ter nour­ri­ture et soins, net­toyer l’es­pace au fur et à me­sure, et sur­tout pas­ser un peu de temps avec eux pour les ha­bi­tuer à la pré­sence hu­maine.

L a S PA es p è re pa r ailleurs pou­voir à terme faire par­ti­ci­per éta­blis­se­ments sco­laires et centres pour per­sonnes en si­tua­tions de han­di­cap dans cette ex­pé­rience. Un ap­pel à la main­d’oeuvre, aux idées et aux dons est donc lan­cé. Avis aux bri­co­leurs, aux bé­né­voles et aux gens sé­rieux qui pour­raient en­ca­drer voir di­ri­ger les dif­fé­rentes étapes de ce pro­jet de créa­tion du vil­lage des chats.

« Les chats dé­clenchent des pa­tho­lo­gies à force d’être en­fer­més » « On cherche des gens avec des idées »

Ac­tuel­le­ment, une qua­ran­taine de chats sont en at­tente d’adop­tion dans les lo­caux de la SPA de Brioude.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.