MON­SIEUR JAMÉCONTENT

La Ruche - - AVANT TOUTE CHOSE - Contact. la­ruche@cen­tre­france.com

NE RÉ­POND PLUS. Avec le temps, va, tout s’en va… C’est la fin d’une époque mes amis. Vous ren­dez­vous compte ? À la fin de l’an­née, il n’y au­ra plus de ca­bine té­lé­pho­nique… D’ac­cord, il y a bien long­temps que je n’ai plus dé­cro­ché le com­bi­né bleu pour su­sur­rer des mots doux à ma Yvonne, comme à la grande époque, ou pour faire des blagues po­taches à mon voi­sin. Bien long­temps, que je n’ai pas épui­sé toutes les uni­tés de ma carte té­lé­pho­nique. Bien long­temps, que je n’ai pas feuille­té les pages du bot­tin pour trou­ver un nu­mé­ro. Que vou­lez­vous, j’avance avec mon temps. J’ai eu un té­lé­phone fixe à ca­dran en ba­ké­lite, un té­lé­phone cra­paud, un té­lé­phone à touches, puis un té­lé­phone sans fil. Avec ou sans ré­pon­deur. Puis, ré­vo­lu­tion, j’ai fait l’ac­qui­si­tion d’un té­lé­phone por­table… avec une an­tenne puis sans. Avec des touches puis sans. Je m’adapte à mon époque. À mon temps. Aux moeurs. Aux ha­bi­tudes de cha­cun. Mais quand même… voir ces ca­bines té­lé­pho­niques dis­pa­raître, ça me fait un pe­tit pin­ce­ment au coeur. Elles ont en­ten­du tant de mots, de maux. Elles s’en vont avec bien des se­crets… Pas sûre que nos « smart­phones » se­ront aus­si dis­crets.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.