L’état de ca­tas­trophe re­con­nu

La Ruche - - Faits Divers -

Le

ven­dre­di 17 août der­nier, un violent orage s’était abat­tu sur la ci­té Saint-Ju­lien, pro­vo­quant d’im­por­tants dé­gâts. L’état de ca­tas­trophe na­tu­relle vient d’être re­con­nu.

■ 90 mm en en 2 h 30, dont 70 mm en 20 mi­nutes. Soit l’équi­valent des pré­ci­pi­ta­tions en­re­gis­trées en deux mois en temps nor­mal se­lon la mu­ni­ci­pa­li­té. Ces chiffres re­cords avaient été en­re­gis­trés le ven­dre­di 17 août à Brioude, suite à des vio­lents orages.

Plus que quelques jours pour dé­cla­rer les dé­gâts

Dans un com­mu­ni­qué en date du lun­di 5 no­ vembre, la pré­fec­ture de la Haute­Loire in­dique que « l’état de ca­tas­trophe na­tu­relle vient d’être re­con­ nu pour les com­munes de Laus­sonne et Brioude suite aux pluies et orages par­ti­cu­liè­re­ment in­tenses qui les ont tou­chées res­pec­ti­ve­ment les 20 juillet et 17 août der­niers, oc­ca­sion­nant cou­lées de boues et inon­da­tions ain­si que des dé­gâts consi­dé­rables pour de nom­breux par­ti­cu­liers. »

La dé­ci­sion a été pu­bliée au Jour­nal of­fi­ciel le sa­me­di 3 no­vembre. « Les ha­bi­tants des com­munes citées qui ont su­bi des dom­mages dis­posent d’un dé­lai de dix jours, à comp­ter de cette date, pour dé­po­ser un état es­ti­ma­tif de leurs per tes au­près de leurs com­pa­gnies d’as­su­rance, afin de bé­né­fi­cier du ré­gime d’in­dem­ni­sa­tion pré­vu par la loi », pré­cise­t­on en­fin.

(PHO­TO D’AR­CHIVES)

Les orages avaient pro­vo­qué de fortes inon­da­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.