FRAN­ÇOIS FILLON, UNE VRAIE RUP­TURE POUR 2017 ?

La Tribune Bordeaux - - LA UNE - Jean-Phi­lippe De­jean

« De­puis 2015, le mar­ché des bu­reaux à Bor­deaux Mé­tro­pole a at­teint un pa­lier et a com­men­cé à sor­tir de sa four­chette tra­di­tion­nelle de 80000 à 90000 m2 échan­gés par an. Il se sta­bi­lise dans des condi­tions très saines. C'est un mar­ché dont on peut par­ler aux in­ves­tis­seurs se­rei­ne­ment, avec gour­man­dise », ose Pierre Cou­mat, pré­sident de l'Ob­ser­va­toire im­mo­bi­lier de Bor­deaux Mé­tro­pole (OIEB), en pré­sen­tant les « chiffres du troi­sième tri­mestre 2016 de l'im­mo­bi­lier de l'ag­glo­mé­ra­tion bor­de­laise ». Pour ce­la, l'OIEB co­opère avec l'Agence d'urbanisme Bor­deaux Mé­tro­pole Aqui­taine (A'Ur­ba). L'étude montre que le mar­ché des bu­reaux a main­te­nu le cap, même s'il en­re­gistre une lé­gère éro­sion. Dans ce seg­ment de mar­ché, 66950 m2 ont été échan­gés au cours des neuf pre­miers mois de 2016 contre 82580 m2 pen­dant la même pé­riode en 2015. Cette baisse de près de 19% de­vrait se ré­sor­ber d'ici à la fin de l'an­née, grâce à une grosse opé­ra­tion à ve­nir. La lo­ca­tion du mètre car­ré de bu­reau dans le neuf à Bor­deaux centre se né­go­cie à 173 €, contre 145 € en se­conde main. Avec un très haut de gamme (« top ») à 210 €/m2, et une moyenne de 171 € aux Bas­sins à flot et de 182 € à Eu­rat­lan­tique.

BOR­DEAUX A AP­PRIS À SE VENDRE

De son cô­té, le mar­ché des lo­caux d'ac­ti­vi­té et en­tre­pôts, avec 183250 m2, en­re­gistre une hausse sen­sible de +5,9%. « L'an der­nier, nous avons at­teint les 172930 m2 avec Thales, une opé­ra­tion à 60000 m2. Et là, sans Thales, nous en sommes à 183250 m2 en neuf mois. Cette évo­lu­tion dé­montre la vi­ta­li­té de la lo­gis­tique dans la mé­tro­pole », dé­crypte le pré­sident de l'OIEB. Si ce der­nier se montre sa­tis­fait, c'est parce que la mé­tro­pole bor­de­laise est, se­lon lui, sor­tie à temps de sa tor­peur afin de se pré­pa­rer à l'ar­ri­vée de la LGV. « L'an­née 2015 n'a pas été ex­cep­tion­nelle. Ce que l'on a vu, c'est une puis­sante dy­na­mique qui s'ins­talle, et 2016 va suivre le même che­min. Nous avions be­soin d'une telle dy­na­mique ur­baine au mo­ment de l'ar­ri­vée de la LGV à Bor­deaux. Et là nous se­rons au ren­dez-vous », ex­plique Pierre Cou­mat. Pour le pa­tron de l'OIEB, cette évo­lu­tion est le fruit d'une ré­no­va­tion ur­baine de longue ha­leine et d'une mo­bi­li­sa­tion des pro­fes­sion­nels. « Il y a vingt ans, quand on a com­men­cé à al­ler au Mipim (Mar­ché in­ter­na­tio­nal des pro­fes­sion­nels de l'im­mo­bi­lier), à Cannes, nous n'étions pas à l'aise. Les Lyon­nais y par­laient de leur gas­tro­no­mie et nous, eh bien! nous ne di­sions rien, se sou­vient le pa­tron de l'OIEB. Au­jourd'hui, ce sont les Lillois qui viennent nous voir. Bor­deaux Mé­tro­pole a ap­pris à se vendre à l'ex­té­rieur. N'ou­bliez pas qu'un pro­jet ur­bain, c'est vingt ans de tra­vail. Le tram, Alain Jup­pé l'a fait dé­mar­rer à Bor­deaux en 1995. »

Pas ques­tion pour au­tant d'avoir les yeux plus gros que le ventre. Avec le TGV, le mar­ché des bu­reaux à Bor­deaux Mé­tro­pole de­vrait gé­né­rer un vo­lume d'échanges de 120000 m2 par an. « Bor­deaux ne se­ra ja­mais un mar­ché en im­mo­bi­lier d'en­tre­prise nu­mé­ro 3 en France. Nous ne jouons pas dans la même ca­té­go­rie que Lille ou Lyon », juge Cé­cile Ras­se­let, ur­ba­niste-géo­graphe à l'A'Ur­ba. Avant de dé­voi­ler les atouts prix de la mé­tro­pole. « Bor­deaux a des loyers quatre fois moins chers que Pa­ris, deux fois moins chers que Lyon, un peu moins chers que Tou­louse et un peu plus chers que Nantes. » Au­tant dire que le mar­ché bor­de­lais va res­ter at­trac­tif en­core un bon mo­ment.

En voie de sta­bi­li­sa­tion à 100 000 m2 par an, le mar­ché bor­de­lais des bu­reaux pour­rait at­teindre un nou­veau pa­lier à 120 000 m2, grâce à l’ar­ri­vée du TGV.

De nou­veaux im­meubles de bu­reaux voient le jour sur la rive droite de Bor­deaux, au coeur de l'opé­ra­tion d'in­té­rêt na­tio­nal Bor­deaux Eu­rat­lan­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.