ALAIN JUP­PÉ : Bor­deaux, et main­te­nant ?

La Tribune Bordeaux - - ÉDITO - PAR MI­KAËL LO­ZA­NO

Son rêve ély­séen est pas­sé. Lour­de­ment bat­tu au se­cond tour de la pri­maire de la droite et du centre par Fran­çais Fillon, re­ve­nu comme une balle dans la der­nière ligne droite, Alain Jup­pé fai­sait fi­gure de fa­vo­ri. Si bien que sa succession était dé­jà, en théo­rie tout au moins, une af­faire en­ten­due. Pour la pre­mière fois, le maire de Bor­deaux avait of­fi­ciel­le­ment dé­si­gné quel­qu'un pour prendre sa suite au pa­lais Ro­han : Vir­gi­nie Cal­mels. Fraî­che­ment dé­bar­quée en po­li­tique – et en­car­tée Les Ré­pu­bli­cains – l'ex-pa­tronne d'En­de­mol a fait son en­trée sur­prise dans le mi­cro­cosme lo­cal juste avant les der­nières mu­ni­ci­pales. Bat­tue lors des ré­gio­nales qui ont sui­vi, une élec­tion qua­si­ment im­pos­sible à ga­gner, elle avait de­puis été adou­bée par Alain Jup­pé lui-même et pro­mue vi­ce­pré­si­dente de Bor­deaux Mé­tro­pole. Beau­coup la voyaient donc dé­fendre les cou­leurs de la team Jup­pé lors de l'élec­tion mu­ni­ci­pale de 2020… avec un Alain Jup­pé alors oc­cu­pé à gé­rer les af­faires de l'État. Mais pa­ta­tras! L'échec du maire de Bor­deaux re­bat les cartes. Dans son pre­mier dis­cours d'après-dé­faite, il a clai­re­ment dit qu'il se consa­cre­rait dé­sor­mais à son des­tin po­li­tique lo­cal. Re­par­ti­ra-t-il pour un der­nier man­dat municipal? Pro­ba­ble­ment. Ga­gne­ra-t-il? À Bor­deaux, « même les so­cia­listes votent Jup­pé », plai­santent les ac­teurs de la droite, et cer­tains de gauche avec un sou­rire un peu gê­né. S'il lui reste du temps pour s'or­ga­ni­ser, le PS va de­voir se trou­ver un chef de file. Vincent Feltesse fai­sait jus­qu'à il y a peu fi­gure de fa­vo­ri. Le conseiller de Fran­çois Hol­lande, sé­vè­re­ment dé­fait par Alain Jup­pé lors des der­nières mu­ni­ci­pales, n'a ja­mais ca­ché qu'il bri­gue­rait à nou­veau le job en 2020. Mais il vient d'être chas­sé par ses pairs de la pré­si­dence du groupe d'op­po­si­tion à la mai­rie de Bor­deaux et n'est, ac­tuel­le­ment, pas en po­si­tion de force. Mat­thieu Rou­veyre? Ce­lui qui est sou­vent qua­li­fié d'« épine dans le pied de Jup­pé », et qui est sans doute son plus fé­roce ad­ver­saire, ré­serve sa ré­ponse. Michèle De­lau­nay? La dé­pu­tée so­cia­liste de la Gi­ronde est « can­di­date po­ten­tielle » et sou­ligne avec ma­lice qu'elle a « quelques mois de moins qu'Alain Jup­pé ». Alors, le pa­ra­chu­tage d'une fi­gure na­tio­nale? Em­ma­nuel Ma­cron, sou­vent ci­té par­mi les noms évo­qués ces der­niers mois, semble plu­tôt se di­ri­ger vers Lyon.

Quid de Vir­gi­nie Cal­mels dans ce cas? Peut-on ima­gi­ner un ti­cket Cal­mels maire de Bor­deaux/Jup­pé pré­sident de la mé­tro­pole? Pas im­pos­sible. Au­ra-t-elle des en­vies d'ailleurs, alors qu'elle di­sait vou­loir suc­cé­der au maire de Bor­deaux si ce der­nier ac­cé­dait à la fonc­tion su­prême? Pas ex­clu, elle qui af­firme fonc­tion­ner au chal­lenge et qui rap­pelle vo­lon­tiers qu'elle n'est pas is­sue du mi­lieu po­li­tique. Alain Jup­pé peut-il me­ner la cam­pagne et lui lais­ser son fau­teuil de maire en cours de man­dat, comme l'a fait An­toine Ru­fe­nacht au Havre en 2010, au pro­fit d'un cer­tain… Édouard Phi­lippe, co­porte-pa­role d'Alain Jup­pé lors de la cam­pagne de la pri­maire? Tout est au­jourd'hui pos­sible. Seule cer­ti­tude : in­ves­tie dans la 2e cir­cons­crip­tion de la Gi­ronde par son par­ti, Vir­gi­nie Cal­mels peut se lan­cer dans la ba­taille des pro­chaines lé­gis­la­tives. Mais si elle est élue, elle de­vra aban­don­ner ses man­dats exé­cu­tifs lo­caux, non-cu­mul des man­dats oblige. Pour l'heure, elle se borne à dire qu'elle ré­pon­dra « en temps et en heure ».« J'ai été élue à Bor­deaux, j'irai jus­qu'au bout », af­firme-t-elle à La Tri­bune. « Je conti­nue­rai dans mes en­ga­ge­ments à Bor­deaux et Bor­deaux Mé­tro­pole, c'est pour ce­la que j'ai été élue. Je n'ai ja­mais dit : “Si je ne suis pas maire en 2016, je pars”. Quand je m'en­gage je vais jus­qu'au bout. » À n'en pas dou­ter, c'est un nou­veau feuille­ton po­li­tique bor­de­lais qui dé­bute.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.