Vue de Bor­deaux : l’at­trac­ti­vi­té d’An­gou­lême, un atout pour Eu­rat­lan­tique ?

La Tribune Bordeaux - - ENQUÊTE - P. R.

In­ter­ro­gé par La Tri­bune, Ste­phan de Faÿ, di­rec­teur de l'éta­blis­se­ment pu­blic d'amé­na­ge­ment Bor­deaux Eu­rat­lan­tique dont les prin­ci­paux chan­tiers ac­cé­lèrent au fur et à me­sure que s'ap­proche la date d'ou­ver­ture de la ligne à grande vi­tesse Tours-Bor­deaux, évoque les atouts… d'un Grand An­gou­lême bien­tôt proche ban­lieue de Bor­deaux : « An­gou­lême se­ra à 30 mi­nutes de TGV de Bor­deaux. Il peut se pro­duire deux phé­no­mènes : soit elle se fait as­pi­rer et ses res­sorts éco­no­miques s'ef­fondrent, soit elle ar­rive à ti­rer son épingle du jeu en an­crant de l'ac­ti­vi­té au­tour de sa gare », ana­lyse Ste­phan de Faÿ qui, en tant que di­rec­teur de Bor­deaux Eu­rat­lan­tique, pi­lote le gi­gan­tesque pro­jet ur­bain qui dé­bute au­tour de la gare bor­de­laise Saint-Jean (lire page 9).

« An­gou­lême a des atouts à faire va­loir. Elle peut, no­tam­ment, s'ap­puyer sur ses com­pé­tences en ma­tière d'image et de jeux vi­déo, avec un sa­voir-faire de long terme et des res­sources hu­maines as­so­ciées sur les­quels ca­pi­ta­li­ser. An­gou­lême a la taille cri­tique pour que ça marche. À nous de pro­po­ser des fa­ci­li­tés aux en­tre­prises qui y sont ins­tal­lées, en leur pro­po­sant par exemple des bu­reaux de pas­sage à la Ci­té nu­mé­rique à Bor­deaux-Bègles.

L'une des grandes spé­cia­li­tés d'An­gou­lême : les jeux vi­déo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.