Poi­tiers EN VOIE D’AC­CÉ­LÉ­RA­TION

La Tribune Bordeaux - - ENQUÊTE - PAS­CAL RA­BILLER

Si comme Alain Claeys (lire ci-contre) ils es­timent que la LGV n'est pas l'al­pha et l'ome­ga du dé­ve­lop­pe­ment fu­tur du Grand Poi­tiers, El Mus­ta­pha Belg­sir et Phi­lippe Brot­tier, res­pec­ti­ve­ment pré­sident et vice-pré­sident dé­lé­gué du Grand Poi­tiers en charge du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, de l'uni­ver­si­té et de la re­cherche, notent que l'ar­ri­vée pro­chaine de ligne LGV Tours-Bor­deaux change ra­di­ca­le­ment la donne en ma­tière d'at­trac­ti­vi­té du ter­ri­toire. « Beau­coup de dé­ci­sions po­li­tiques, d'in­ves­tis­se­ments, se sont prises dans la pers­pec­tive de l'ou­ver­ture de la ligne à grande vi­tesse », ex­plique El Mus­ta­pha Belg­sir. « Alors que nous al­lions perdre notre sta­tut de ca­pi­tale ré­gio­nale, avec le re­dé­cou­page ad­mi­nis­tra­tif des ré­gions, nous de­vions ren­for­cer notre at­trac­ti­vi­té éco­no­mique. La LGV était une op­por­tu­ni­té unique d'y par­ve­nir. Elle fait de nous la porte de la Nou­velle-Aqui­taine et nous offre l'oc­ca­sion d'agran­dir notre zone de cha­lan­dise puis­qu'au tro­pisme pa­ri­sien s'ajou­te­ra le tro­pisme bor­de­lais! », sou­ligne Phi­lippe Brot­tier.

NOU­VEAU PARC DES EX­POS, NOU­VEAU PARC D’AC­TI­VI­TÉS

Pour pro­fi­ter à plein de l'ar­ri­vée du TGV L'Océane, des dé­ci­sions po­li­tiques ont donc été prises. Comme celle, via un PPP, d'ajou­ter deux halls et 10000 m2 aux 8000 m2 du parc des ex­po­si­tions, et d'en faire le deuxième plus grand parc de Nou­velle-Aqui­taine. Ou en­core celle de dé­ve­lop­per une nou­velle zone d'ac­ti­vi­tés de plus de 150 hec­tares, pla­cée au coeur de l'axe re­liant le sud et le nord de l'Eu­rope (Au­to­route A10, LGV). Une zone bap­ti­sée Alié­nor d'Aqui­taine, dé­vo­lue à la pro­duc­tion in­dus­trielle, aux pla­te­formes de dis­tri­bu­tion, d'as­sem­blage et de lo­gis­tique, aux ac­ti­vi­tés liées aux éner­gies re­nou­ve­lables et aux éco­no­mies d'éner­gie… « Dès 2011, nous avions an­ti­ci­pé un ta­ris­se­ment de notre ré­serve fon­cière in­dus­trielle à l'ho­ri­zon 2017… soit au mo­ment même de l'en­trée en ser­vice de la LGV. Nous avons alors dé­ci­dé d'an­ti­ci­per et de faire avan­cer ce pro­jet en le ca­lant sur le chan­tier de la LGV », pré­cise El Mus­ta­pha Belg­sir.

LE NU­MÉ­RIQUE COMME LO­CO­MO­TIVE

La mise en ordre de ba­taille pour ren­for­cer l'at­trac­ti­vi­té de Poi­tiers passe aus­si par le nu­mé­rique et l'in­no­va­tion. Tout juste la­bel­li­sé French Tech et po­si­tion­né sur le cré­neau por­teur de l'Edu­tain­ment (édu­ca­tion par le jeu) (lire ci­contre), Grand Poi­tiers se dote d'un site to­tem : Co­balt 27, un hô­tel nu­mé­rique qui ou­vri­ra ses portes dans quelques jours et qui a pour vo­ca­tion d'ac­com­pa­gner des pro­jets et d'ac­cueillir des en­tre­prises. Dans le même temps ou presque, la tech­no­pole du Fu­tu­ro­scope (y com­pris sa pé­pi­nière d'en­tre­prises) dé­cro­che­ra, elle, le la­bel Re­tis qui of­fri­ra une nou­velle vi­si­bi­li­té na­tio­nale, voire eu­ro­péenne à cette vi­trine consa­crée aux en­tre­prises in­no­vantes du sec­teur nu­mé­rique. Certes, ces der­niers faits n'ont peut-être pas de lien di­rect avec elle, mais l'ap­proche de la mise en ser­vice de l'in­fra­struc­ture ne peut qu'ac­cé­lé­rer en­core la dy­na­mique en­clen­chée à Poi­tiers.

C’est LA ville de France où il fait bon étu­dier se­lon le ma­ga­zine L’Étu­diant. Pour L’Ex­press, c’est car­ré­ment l’ag­glo­mé­ra­tion n°1 pour en­tre­prendre en France. Grand Poi­tiers n’a pas at­ten­du la LGV pour rayon­ner éco­no­mi­que­ment… mais en pro­fite pour tenter de conser­ver ce rang, voire de l’amé­lio­rer mal­gré la perte de son sta­tut de ca­pi­tale ré­gio­nale.

La LGV fait de nous la porte de la Nou­velle-Aqui­taine et nous offre l’oc­ca­sion d’agran­dir notre zone de cha­lan­dise, puis­qu’au tro­pisme pa­ri­sien s’ajou­te­ra le tro­pisme bor­de­lais !

Poi­tiers et son ag­glo­mé­ra­tion ont an­ti­ci­pé l'ar­ri­vée de la grande vi­tesse en lan­çant plu­sieurs pro­jets.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.