Jock, la crème bor­de­laise au goût de conquête

La Tribune Bordeaux - - DÉCIDEURS - Pas­cal Ra­biller

Di­ri­geant de l’en­tre­prise bor­de­laise Jock SAS, connue de­puis 1938 pour sa crème des­sert du même nom, Jean-Phi­lippe Bal­lan­ger dé­ploie une stra­té­gie of­fen­sive tous azi­muts… et nour­rit des am­bi­tions per­son­nelles dans le bu­si­ness du whis­ky.

La crème des­sert Jock, comme beau­coup de Bor­de­lais, Jean-Phi­lippe Bal­lan­ger est « tom­bé de­dans quand il était pe­tit ». La dif­fé­rence avec les autres Bor­de­lais « nour­ris au Jock », c'est que, lui, a été éle­vé par les des­cen­dants de l'in­ven­teur, en 1938, de la for­mule se­crète de la crème, son ar­rière-grand-père. Quatre gé­né­ra­tions plus tard, dans la li­gnée de ses aïeux, Jean-Phi­lippe Bal­lan­ger met sa for­ma­tion com­mer­ciale à l'In­seec au ser­vice d'un pe­tit groupe fa­mi­lial, re­grou­pant Jock SAS qui ex­ploite la marque du même nom, et Pré­pat 33, so­cié­té spé­cia­li­sée dans la pro­duc­tion en marque de dis­tri­bu­teur de pré­pa­ra­tions li­quides pour gâ­teaux, sous la hol­ding Twi­nus. L'en­semble ain­si consti­tué em­ploie 70 per­sonnes et réa­lise 26 M€ de chiffre d'af­faires an­nuel, stable de­puis deux ans. L'idée conduc­trice du plan de Jean-Phi­lippe Bal­lan­ger, dé­voi­lée en sep­tembre lors d'un pe­tit-dé­jeu­ner or­ga­ni­sé par La Tri­bune et le Cré­dit Agri­cole Aqui­taine, est de re­lan­cer la marque Jock avec une re­fonte com­plète des pro­duits – sans rien chan­ger au goût – et du mar­ke­ting. L'his­to­rique crème va être adap­tée, sans re­nier l'ori­gi­nale, pour mieux col­ler aux goûts des consom­ma­teurs. L'an­née 2017 se­ra donc une an­née d'ac­cé­lé­ra­tion en ma­tière d'in­ves­tis­se­ments. Jock tra­vaille éga­le­ment à la mise au point d'une nou­velle gamme de re­cettes de pré­pa­ra­tion de gâ­teaux, qui se­ra lan­cée en jan­vier pro­chain, « simple, mo­derne et hy­per­pra­tique pro­met Jean-Phi­lippe Bal­lan­ger.

Le groupe pousse éga­le­ment ses pions aux États-Unis. Il vient no­tam­ment d'y conclure pour 4 M$ de ventes avec le groupe Kro­ger, qui connaît une pro­gres­sion de ses ventes de­puis soixante tri­mestres ! Kro­ger va ap­po­ser son nom sur quatre pro­duits réa­li­sés à Bor­deaux par Jock et qui se­ront écou­lés dans 2600 ma­ga­sins. Ce contrat porte sur la pro­duc­tion de 3 mil­lions de poches de pré­pa­ra­tion qui s'ajou­te­ront aux 5 mil­lions pro­duites par Pré­pat 33 dans l'usine de Bor­deaux. Jean-Phi­lippe Bal­lan­ger est aus­si un pas­sion­né de whis­ky. Avec un ami, il est à l'ori­gine de la marque Moon Har­bour (port de la Lune) qui dis­tri­bue sa pre­mière pro­duc­tion éla­bo­rée à base de whis­ky écos­sais vieilli en fûts ayant ac­cueilli du Sau­ternes au préa­lable. « Il nous faut trois ans pour faire abou­tir notre vé­ri­table pro­jet : éla­bo­rer, dans une dis­til­le­rie ins­tal­lée à Bor­deaux et qui se­ra vi­si­table dès le mois de juin 2017, aux Bas­sins à flot, dans un an­cien bun­ker al­le­mand, un whis­ky 100% bor­de­lais, à base d'orge et de maïs lo­cal, dis­til­lé dans les deux alam­bics que nous fai­sons faire à Bègles. Un whis­ky qui vieilli­ra dans des fûts bor­de­lais ayant ser­vi à éla­bo­rer de grands vins bor­de­lais. Nous pré­voyons 6 à 7 pro­duits Moon Har­bour », ra­conte Phi­lippe Bal­lan­ger. »,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.