Les star­tups gi­ron­dines se tournent vers l’es­pace

La Tribune Bordeaux - - LA UNE -

Elles n’ont rien à voir l’une avec l’autre, mais elles sont toutes les deux im­pli­quées, à leur fa­çon, dans l’aven­ture spa­tiale. Star­tup in­dus­trielle ba­sée à Pes­sac près de Bor­deaux, Ar­go­light tra­vaille de­puis 2012 sur des tech­no­lo­gies de pointe. Il y a deux ans, la so­cié­té co­fon­dée par deux doc­teurs, Gau­tier Papon et Ar­naud Royon, qui n’em­ployait alors que quatre per­sonnes, était con­tac­tée par un sous-trai­tant de la Na­sa, via un simple mail : « Pour­riez­vous nous ai­der à amé­lio­rer la pré­ci­sion de notre mi­cro­scope sur la Sta­tion spa­tiale in­ter­na­tio­nale ? » Très éloi­gnée des en­jeux spa­tiaux, Ar­go­light a fi­na­le­ment li­vré une so­lu­tion, qui pren­dra la di­rec­tion de l’es­pace en avril, consti­tuée d’une lame de verre bre­ve­tée à pla­cer sous l’ob­jec­tif du mi­cro­scope à fluo­res­cence, et d’un lo­gi­ciel ana­ly­sant les don­nées. Le sys­tème mis au point per­met de rem­pla­cer toutes les so­lu­tions ac­tuelles en un seul ou­til à l’ins­tant T, mais aus­si d’of­frir un sui­vi de la qua­li­té du sys­tème dans le temps. Mau­vais ré­glages et sou­cis sont ain­si dé­tec­tés. L’as­tro­naute-star de la France, Tho­mas Pes­quet, pour­rait bien uti­li­ser le dis­po­si­tif d’Ar­go­light. En at­ten­dant, il s’est ap­puyé sur la tech­no­lo­gie d’une autre star­tup gi­ron­dine pour te­nir, en direct de la Sta­tion spa­tiale in­ter­na­tio­nale, une confé­rence dif­fu­sée au­près des élèves des écoles pri­maires et col­lèges fran­çais. La pla­te­forme de la star­tup bor­de­laise Lib­cast a été choi­sie pour re­layer en direct, en haute dé­fi­ni­tion et sur plu­sieurs cen­taines de ki­lo­mètres, le flux émis de­puis l’ISS au­près de mil­liers d’en­fants et d’ado­les­cents. Di­ri­gée par Cé­dric Mon­tet, Lib­cast est spé­cia­li­sée dans l’hé­ber­ge­ment vi­déo au­près des ac­teurs « B to B ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.