CE QUE VEULENT LES RE­CRU­TEURS ET LES DE­MAN­DEURS D’EM­PLOI

La Tribune Bordeaux - - L'ENQUÊTE - Mikaël Lozano

Créé aux États-Unis il y a douze ans, In­deed em­ploie 3000 per­sonnes dans 15 pays. Ce mo­teur de re­cherche d’em­ploi, ou­vert il y a huit ans en France, est pré­sent phy­si­que­ment de­puis un an dans l’Hexa­gone, où il em­ploie 25 per­sonnes. Il in­dexe les offres dis­po­nibles sur l’en­semble des sites In­ter­net, à l’ex­cep­tion de ce­lui de Pôle Em­ploi. In­deed pro­pose plus de 16 mil­lions d’offres d’em­ploi dans le monde et plus de 200 mil­lions de cher­cheurs d’em­ploi consultent son site chaque mois. Il re­ven­dique 6 mil­lions d’uti­li­sa­teurs en France, et la deuxième place des mo­teurs de re­cherche, der­rière Pôle-em­ploi.fr.

Ses don­nées montrent qu’en 2016, le nombre de re­cherches d’em­ploi à Bor­deaux est ap­proxi­ma­ti­ve­ment le double de ce­lui du nombre de postes dis­po­nibles ré­fé­ren­cés par la pla­te­forme. Lor­mont, Ce­non, Pa­rem­puyre, Saint-Louis-deMont­fer­rand et Ta­lence connaissent éga­le­ment un dif­fé­ren­tiel im­por­tant en dé­fa­veur des de­man­deurs d’em­ploi. En re­vanche, au Haillan et à Mar­ti­gnas-surJalle, la si­tua­tion est in­verse : deux fois plus d’offres d’em­ploi ré­per­to­riées que de re­cherches. Le Taillan-Mé­doc, SaintMé­dard-en-Jalles, Ey­sines ou en­core Bas­sens connaissent des si­tua­tions équi­li­brées où les re­cherches et le nombre de postes dis­po­nibles s’équi­librent.

BABY-SITTER, ROI DES OFFRES

In­deed éta­blit éga­le­ment le clas­se­ment des 10 mé­tiers qui cu­mulent le plus d’offres dis­po­nibles. À Bor­deaux, en tête on trouve… ce­lui de baby-sitter, qui to­ta­lise 3% des offres pro­po­sées, de­vant… sta­giaire (2,88%). Ven­deurs, chefs de pro­jet, in­gé­nieurs, con­sul­tants, dé­ve­lop­peurs, com­mer­ciaux, aides à do­mi­cile et in­gé­nieurs études et dé­ve­lop­pe­ment sont en­suite les mé­tiers où les be­soins sont im­por­tants.

Mé­ri­gnac fait ap­pa­raître un clas­se­ment peu dif­fé­rent, avec baby-sitter tou­jours au top (2,48% des offres), com­mer­cial (2,06%), sta­giaire (1,76%), ven­deur (1,56%)… Té­lé­con­seillers (5,39% des offres), in­gé­nieurs (2,56%) et en­core baby-sitter (2%) sont très de­man­dés à Pes­sac.

C’est à Ce­non qu’il semble le plus dif­fi­cile pour les en­tre­prises de trou­ver un em­ployé cor­res­pon­dant au poste pro­po­sé : 57,63% des offres y sont tou­jours pro­po­sées plus de soixante jours après leur pa­ru­tion, de­vant Ar­tigues-près-Bor­deaux (53,76%), Bas­sens (48,74%) et Ta­lence (48,42 %). Le pour­cen­tage tombe à 38,13 % à Bor­deaux. À Saint-Mé­dard-en-Jalles et Pes­sac en re­vanche, les postes ne res­tent pas dis­po­nibles bien long­temps (res­pec­ti­ve­ment 24,40% et 25,68%).

Que cherchent les de­man­deurs d’em­ploi? Com­mu­ni­ca­tion (1,45%) et mar­ke­ting (1,07 %) sont les mots-clés les plus uti­li­sés sur In­deed par les de­man­deurs d’em­ploi à Bor­deaux. Un ré­sul­tat sans grande sur­prise, car par­fai­te­ment en ligne avec les sta­tis­tiques de Pôle Em­ploi et de l’Apec, qui en font les deux grandes fi­lières les plus em­bou­teillées. Les autres mots-clés sont la vente à Bègles (1,5 %) et à Bou­liac (1,88%), la lo­gis­tique à Bègles (2,57%), la sé­cu­ri­té à Bruges (2,86%) et le contrôle de ges­tion (5,38%) à Mar­ti­gnas-sur-Jalle. À no­ter que c’est le mot-clé « mai­rie » qui est de très loin le plus recherché au Taillan-Mé­doc, dans 7,92 % des re­cherches !

In­deed, plus gros mo­teur de re­cherche d’em­plois au monde, dé­voile à La Tri­bune ses sta­tis­tiques sur les offres de postes ré­fé­ren­cés sur sa pla­te­forme, en 2016, à Bor­deaux et dans sa mé­tro­pole. Le site pré­sente éga­le­ment les cri­tères de re­cherche des de­man­deurs d’em­ploi.

Les mé­tiers de la vente et du com­merce font par­tie de ceux qui comp­ta­bi­lisent le plus d’offres dans la mé­tro­pole bor­de­laise, se­lon In­deed.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.