DI­GI­TAL AQUI­TAINE, LE RE­TOUR AUX AF­FAIRES DE L'USINE À PRO­JETS ?

Après une com­plexe phase de fu­sions, l’as­so­cia­tion Di­gi­tal Aqui­taine ajoute un nou­veau do­maine d’ex­cel­lence dans son spectre : Smart 4D, axé sur la si­mu­la­tion, la réa­li­té vir­tuelle et la réa­li­té aug­men­tée.

La Tribune Bordeaux - - ENQUÊTE - MIKAËL LOZANO @Mi­kaelLo­za­no

Si de nou­velles la­bel­li­sa­tions « pôles de com­pé­ti­ti­vi­té » étaient dé­cer­nées, Di­gi­tal Aqui­taine se­rait for­cé­ment sur les rangs. Mais comme le pré­cieux sé­same n’est plus ac­cor­dé par l’État, la struc­ture conserve son sta­tut d’as­so­cia­tion oeu­vrant au dé­ve­lop­pe­ment des en­tre­prises nu­mé­riques. Née en no­vembre 2014, elle a pro­gres­si­ve­ment ag­glo­mé­ré de nom­breuses en­ti­tés et plus par­ti­cu­liè­re­ment trois as­so­cia­tions que sont l’Adei­so, TIC San­té et To­pos. Les der­niers mois ont mo­bi­li­sé beau­coup d’éner­gies pour con­duire l’in­té­gra­tion, tou­jours en cours pour TIC San­té et To­pos, de ces struc­tures en son sein. Di­gi­tal Aqui­taine, ré­gu­liè­re­ment cri­ti­quée pour sa gou­ver­nance très large car réunis­sant un grand éven­tail d’ac­teurs (elle se­ra re­nou­ve­lée le 30 juin en as­sem­blée gé­né­rale), est aus­si do­tée d’un nou­veau di­rec­teur gé­né­ral, An­toine La­marche, an­cien de Cdis­count, qui a pris le poste va­cant pen­dant un an. Se­raitce donc l’heure d’un re­tour en force? Di­gi­tal Aqui­taine dis­pose d’un bud­get d’1 mil­lion d’eu­ros, fi­nan­cé à 55 % par des ap­ports pri­vés is­sus de l’adhé­sion des en­tre­prises (plus de 200) et de leurs im­pli­ca­tions dans le fonc­tion­ne­ment du pôle. « Notre pôle est dé­dié au dé­ve­lop­pe­ment des en­tre­prises nu­mé­riques or­ga­ni­sé au­tour de do­maines d'ex­cel­lence (DomEx) : l'e-san­té, ani­mé par le clus­ter TIC San­té; les trans­ports in­tel­li­gents, la mo­bi­li­té et la na­vi­ga­tion sa­tel­li­taire, ani­mé par le clus­ter To­pos; le com­merce connec­té, ani­mé par le Club Com­merce Connec­té, pré­cise An­toine La­marche. Un qua­trième do­maine d'ex­cel­lence vient d'être re­con­nu : Smart 4D, dé­dié à la si­mu­la­tion, à la réa­li­té vir­tuelle et à la réa­li­té aug­men­tée. » D’autres pour­raient suivre, avec tou­jours pour ob­jec­tif d’ani­mer ces dif­fé­rents DomEx mais aus­si de faire émer­ger des col­la­bo­ra­tions croi­sées.

RE­TOM­BÉES ÉCO­NO­MIQUES

« On n'a peut-être pas l'im­pres­sion que ça pé­tille, parce qu'on ne s'ex­prime pas au nom des com­mu­nau­tés qui com­posent le pôle », ana­lyse l’en­tre­pre­neur Jacques Pey­ron­det, pré­sident de Di­gi­tal Aqui­taine, très at­ta­ché au cô­té fé­dé­ral de sa struc­ture. « C'est sans doute une fai­blesse et on doit faire mieux. Mais nous fonc­tion­nons à l'in­verse d'une lo­gique de mar­ke­ting ter­ri­to­rial : notre bou­lot est de faire émer­ger des pro­jets col­la­bo­ra­tifs por­tés par nos adhé­rents. Les do­maines d'ex­cel­lence ont leur au­to­no­mie de fonc­tion­ne­ment, leur propre feuille de route. La ques­tion sur la­quelle nous sommes in­ter­pel­lés est : quid des re­tom­bées éco­no­miques concrètes? C'est un su­jet que nous al­lons creu­ser en me­su­rant no­tam­ment l'im­pact sur l'évo­lu­tion du CA de nos adhé­rents. » An­toine La­marche cite en exemple le consor­tium On­crawl (ou­tils d’amé­lio­ra­tion du ré­fé­ren­ce­ment), né du tra­vail de quatre en­tre­prises, qui se dé­ve­loppe for­te­ment, après un temps de ma­tu­ra­tion né­ces­saire. L’an­cien di­rec­teur de la com­mu­ni­ca­tion de Cdis­count sou­ligne : « L'idée est aus­si de don­ner de la vi­si­bi­li­té à l'étran­ger comme ce­la a été le cas à New York avec le Club Com­merce Connec­té ou plus gé­né­ra­le­ment au CES Las Ve­gas. »

Jacques Pey­ron­det n’ex­clut pas non plus que d’autres struc­tures re­joignent Di­gi­tal Aqui­taine, qui en­tend jouer un rôle struc­tu­rant dans l’éco­sys­tème : « Nous sommes prêts à ac­cueillir d'autres ac­teurs en notre sein, pour tra­vailler en­semble. C'est une main ten­due concep­tuelle, qui ne s'adresse pas à un ac­teur en par­ti­cu­lier. » Même si d’au­cuns l’ima­gi­ne­ront di­ri­gée vers French Tech Bor­deaux, en pleine crise [lire ci-contre] avec le dé­part de ses pi­liers his­to­riques et de son di­rec­teur gé­né­ral…

An­cien de Cdis­count, An­toine La­marche a pris le poste de di­rec­teur gé­né­ral, de Di­gi­tal Aqui­taine va­cant pen­dant un an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.