LES EN­TRE­PRISES lorgnent sur la VILLE

2017 s’an­nonce comme une an­née re­cord pour le sec­teur de l’im­mo­bi­lier de bu­reaux. Au pre­mier se­mestre, l’Ob­ser­va­toire de l’im­mo­bi­lier de Bor­deaux Mé­tro­pole (Oieb) comp­ta­bi­lise 78 000 m2 de bu­reaux loués ou ache­tés, contre 100 000 m2 pour une an­née en­tière

La Tribune Bordeaux - - DOSSIER BORDEAUX IMMOBILIER - ORIANNE DU­PONT @Orian­neDu­pont

Nous n’en­ten­dons plus le mot “crise” », se ré­jouit Ro­dolphe de Ma­let, pré­sident de l'Oieb. L'ob­jec­tif de créa­tion de 100000 em­plois nets à l'ho­ri­zon 2030, fixé par Bor­deaux Mé­tro­pole, semble prendre forme. Ré­amé­na­ge­ment ur­bain, struc­tu­ra­tion éco­no­mique, stra­té­gie de mar­ke­ting ter­ri­to­rial avec la nou­velle marque Ma­gne­tic Bor­deaux, connexions avec Pa­ris en 2h04 grâce à la ligne à grande vi­tesse, qua­li­té de vie… Bor­deaux cu­mule les avan­tages, mais les grandes en­tre­prises ne se laissent pas sé­duire si fa­ci­le­ment. C'est sur­tout le tis­su lo­cal qui booste le mar­ché; la sur­face moyenne louée s'élève à 443 m2 au pre­mier se­mestre. « Les mi­cro et pe­tites en­tre­prises sont ve­nues, on voit des pro­fes­sions in­dé­pen­dantes, des en­tre­prises se créer et des mi­croen­tre­pre­neurs prendre des lo­caux. C’est nou­veau », com­mente Ro­dolphe de Ma­let.

EUR­AT­LAN­TIQUE, BAS­SINS À FLOT… UNE NOU­VELLE OFFRE DE BU­REAUX

Cette an­née est éga­le­ment mar­quée par une mo­bi­li­té plus grande des en­tre­prises dé­jà ins­tal­lées dans la ré­gion – qui pro­fitent des bu­reaux neufs pour s'agran­dir et dé­mé­na­ger – ain­si que par la concré­ti­sa­tion de pistes, avec l'ar­ri­vée an­non­cée à Eur­at­lan­tique d'Al­lianz, d'Orange et plus ré­cem­ment aux Bas­sins à flot d'OVH, le cham­pion fran­çais du cloud, ou en­core Ubisoft, nu­mé­ro 3 mon­dial des jeux vi­déo. « À deux heures de Pa­ris via la ligne à grande vi­tesse, Bor­deaux est un car­re­four mon­dia­le­ment ré­pu­té pour sa culture et sa gas­tro­no­mie, avec un pa­tri­moine ex­cep­tion­nel ins­crit à l’Unes­co. La ville pos­sède éga­le­ment un fort hé­ri­tage nu­mé­rique avec une in­dus­trie du jeu en ex­pan­sion, et un bas­sin de ta­lents à fort po­ten­tiel grâce aux écoles et aux for­ma­tions lo­cales », es­time-t-on chez Ubisoft. « Choi­sir Bor­deaux, c’est aus­si réa­li­ser une éco­no­mie de 30% par rap­port à une im­plan­ta­tion à Pa­ris en termes de coût de la vie », vante éga­le­ment In­vest in Bor­deaux, l'agence pour le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de Bor­deaux Mé­tro­pole. Un contexte fa­vo­rable – « De­puis fin 2015, constate Laurent Putz, res­pon­sable des études à la CCI, on voit une amé­lio­ra­tion de la confiance des en­tre­prises » –, qui cor­res­pond éga­le­ment à une pé­riode où de nom­breuses opé­ra­tions de bu­reaux sont li­vrées : Eur­at­lan­tique, les Bas­sins à flot, Braz­za bien­tôt. Sur les 78000 m2 de bu­reaux loués ou ache­tés, 35000 l'ont été dans le neuf. Ain­si, pour 2018, le vo­lume du parc com­mer­cia­li­sé des bu­reaux sur Eur­at­lan­tique s'élève à 81486 m² soit 72% du vo­lume to­tal, il reste 29730 m² non com­mer­cia­li­sés et l'éta­blis­se­ment pu­blic d'amé­na­ge­ment (EPA) Bor­deaux Eur­at­lan­tique an­nonce un taux de va­cances de 2,2%. Le pré­sident de l'Oieb pré­cise no­tam­ment avoir des contacts sé­rieux avec des pe­tites et moyennes en­tre­prises qui en­vi­sagent de s'ins­tal­ler à New­ton, le parc de l'in­tel­li­gence en­vi­ron­ne­men­tale à Bègles, au sein d'Eur­at­lan­tique éga­le­ment. Sur­prise de ces der­niers mois : le suc­cès des Bas­sins à flot. 7500 m2 ont été loués ou ache­tés dans ce nou­veau quar­tier par des en­tre­prises où 90000 m² de bu­reaux sont pro­gram­més. « La pre­mière tranche a été bien lan­cée avec le re­grou­pe­ment des écoles, ce­la crée un éco­sys­tème. » Le Cam­pus de Bis­sy, qui compte quatre écoles, dont Di­gi­tal Cam­pus et l'ESG, et ses 1 200 étu­diants ont pris pos­ses­sion de leurs nou­veaux lo­caux l'an der­nier. Un sec­teur dé­jà plé­bis­ci­té par le lea­der fran­çais du e-com­merce Cdis­count, en 2013.

« On est prêt pour les grandes en­tre­prises », es­time Ro­dolphe de Ma­let. En­fin presque. « Hor­mis l’opé­ra­tion Pers­pec­tive de Pi­chet, dont l’im­meuble a été ven­du en blanc [à la so­cié­té d'as­su­rance Ca­macte en juin 2016, ndlr], nous n’avons pas de grosse sur­face à pro­po­ser à une en­tre­prise dans les 6 ou 12 mois à ve­nir. » Se­lon l'Oieb, les en­tre­prises ob­servent avant d'in­ves­tir, « si ça marche, il pour­rait y avoir une se­conde vague », note le pré­sident. Laurent Putz de la CCI constate tout de même que l'in­fla­tion des prix et les pro­blèmes de cir­cu­la­tion font dou­ter cer­taines en­tre­prises, qui pré­fèrent même s'éloi­gner de la mé­tro­pole. « Avec 1 mil­lion d’ha­bi­tants pré­vus en 2030, il faut que les in­fra­struc­tures suivent », es­time-t-il.

UN BE­SOIN D’EN­TRE­PÔTS MO­DERNES

Autre obs­tacle que sou­ligne l'Oieb : le manque d'en­tre­pôts et de lo­caux pour les ar­ti­sans. Si ce sec­teur connaît éga­le­ment une pro­gres­sion, « on ne peut pas ré­pondre à une de­mande im­mé­diate, car l’offre est ob­so­lète. On a be­soin de pro­grammes neufs et mo­dernes. » Aux abords de la ro­cade, l'Oieb constate que les en­tre­pôts se sont trans­for­més en sho­wrooms, ce qui en­gendre une pé­nu­rie de l'offre. Cons­ciente de cette ca­rence, la mé­tro­pole a lan­cé cet été AIRE, pour « Amé­na­ger, In­no­ver, Re­des­si­ner, En­tre­prendre », un ap­pel à ma­ni­fes­ta­tion d'in­té­rêt ori­gi­nal sur 11 sites entre 4000 m2 et plu­sieurs hec­tares – Saint-Mé­dard-enJalles (deux par­celles), Ey­sines, Blan­que­fort, Le Bouscat, Bor­deaux nord (deux par­celles), Lormont, Car­bon-Blanc (deux par­celles), Villenave d'Or­non – pour y dé­ve­lop­per une offre d'im­mo­bi­lier d'en­tre­prises in­no­vante et de qua­li­té. Bor­deaux Mé­tro­pole pro­pose une sé­rie de ter­rains et, après ana­lyse des dos­siers et dé­ci­sion d'un ju­ry, elle les cé­de­ra à des por­teurs de pro­jets éco­no­miques in­no­vants. Les lau­réats se­ront dé­si­gnés en juillet 2018. L'ob­jec­tif est de ré­duire le dé­fi­cit de lo­caux des­ti­nés aux ar­ti­sans que Bor­deaux Mé­tro­pole éva­lue à 100000 m2. L'Oieb es­time qu'il ne faut pas hé­si­ter à al­ler au-de­là de la mé­tro­pole pour dé­ve­lop­per une nou­velle offre.

Choi­sir Bor­deaux, c’est aus­si réa­li­ser une éco­no­mie de 30 % par rap­port à Pa­ris en termes de coût de la vie

Le quar­tier Eur­at­lan­tique, au­tour de la gare Saint-Jean, est en pleine re­con­fi­gu­ra­tion et as­so­cie bu­reaux, lo­ge­ments et com­merces.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.