Le tiers de confiance vir­tuel Swik­ly vise les grands comptes

La Tribune de Lyon - - ENTREPRISES - D. G.

C’est en consta­tant le dé­pit d’un guide de ca­nyo­ning comp­tant ses pertes après le dé­sis­te­ment de clients, que Shaun Wourm et Xa­vier Rou­haud ont eu l’idée de Swik­ly. La pla­te­forme, créée en juin 2016, prend en charge acomptes et cau­tions en ligne, sans chèque ni vi­re­ment. La tech­no­lo­gie joue le rôle de tiers de confiance entre pro­fes­sion­nels et par­ti­cu­liers. « Nous ajou­tons un peu de confiance. En cas de pro­blème d’en­cais­se­ment pour le pro­fes­sion­nel, ou de re­trait à tort pour le par­ti­cu­lier, c’est nous qui fai­sons l’in­ter­mé­diaire » , ré­sume Xa­vier Rou­haud. Cau­tion et acompte sont cer­ti­fiés en un clic au­près de Swik­ly par l’en­tre­prise cliente qui

se pré­mu­nit ain­si des mau­vaises sur­prises. Dans le cadre d’une lo­ca­tion de voi­ture, Swik­ly peut agir comme un coupe- fil, ré­dui­sant at­tente et risques d’im­payés. Après un an d’exis­tence, l’en­tre­prise vient de s’ins­tal­ler au pied de la tour In­ci­ty. Elle va ef­fec­tuer son pre­mier re­cru­te­ment et sou­haite se « tour­ner vers les grands

comptes » . Son chiffre d’af­faires de­meure mi­nime, avec une com­mis­sion de 1,8 % de la cau­tion plus 25 cen­times hors taxes. Mais Swik­ly vient d’en­re­gis­trer comme client le groupe de ges­tion de sta­tions de tou­risme La­bel­le­mon­tagne, et s’ap­prête à si­gner avec un grand groupe de loueur de voi­tures des DOM- TOM.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.