OSS 117 : la Nou­velle Vague ne ré­pond plus !

La Tribune de Lyon - - SORTIES - A. L.

Une co­mé­die sur Jean- Luc

Go­dard ! Avec ce pro­jet qui joue au­tant sur le dé­ca­lage de trai­te­ment que sur la nos­tal­gie ci­né­phile, Mi­chel Ha­za­na­vi­cius re­noue avec les réus­sites de The

Ar­tist et des OSS 117, et rend à nou­veau hom­mage à une époque, un es­prit du temps. Ici les an­nées soixante, où l’on re­trouve un jeune et frin­guant JLG, alors amou­reux et en plein suc­cès mais qui va re­mettre tout son tra­vail en cause, sé­duit par le mou­ve­ment maoïste. Le tra­vail de re­cons­ti­tu­tion est re­mar­quable, Ha­za­na­vi­cius s’amu­sant même à pas­ti­cher les mar­queurs du ci­né­ma « go­dar­dien » , en forme de mise en abîme gen­ti­ment railleuse. Por­trait ins­pi­ré Car il s’agit avant tout d’une co­mé­die, certes cri- tique en­vers les fièvres idéo­lo­giques qui peuvent pha­go­cy­ter l’ins­pi­ra­tion des ar­tistes, mais sur­tout por­teuse d’une vraie ten­dresse pour l’homme Go­dard, ses doutes et ses fra­gi­li­tés, fai­sant va­ciller avec in­tel­li­gence la sta­tue du Com­man­deur qu’on lui a éri­gée. Sans pré­ten­tion, Ha­za­na­vi­cius n’a pas peur de jouer sans com­plexe avec le mythe, en n’ou­bliant pas que Go­dard lui- même avait tou­jours su res­ter fa­cé­tieux. Ce n’est pas don­né à tout le monde d’être ca­pable d’une ci­né­phi­lie amu­sée et ir­ré­vé­ren­cieuse, qui s’adresse à tous.

Le Re­dou­table de Mi­chel Ha­za­na­vi­cius ( Fr, 1 h 42) avec Louis Gar­rel, Sta­cy Mar­tin, Bé­ré­nice Be­jo, Mi­cha Les­cot, Quen­tin Dol­maire, Gré­go­ry Ga­de­bois…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.