EVA DEIA, LA PE­TITE-FILLE DE RI­CHARD BRAN­SON, MAR­RAINE DE LA NOU­VELLE NA­VETTE SPA­TIALE DE SON GRAND-PÈRE…

La Tribune Hebdomadaire - - TEMPS FORTS -

Vir­gin Ga­lac­tic, la so­cié­té de tou­risme spa­tial du mil­liar­daire bri­tan­nique Ri­chard Bran­son, a dé­voi­lé la nou­velle ver­sion de son avion su­bor­bi­tal Spa­ceS­hipT­wo, seize mois après l’ac­ci­dent du pre­mier exem­plaire qui a coû­té la vie au pi­lote et gra­ve­ment bles­sé le co­pi­lote. La nou­velle na­vette por­te­ra le nom de VSS Uni­ty (VSS pour Vir­gin Spa­ce­ship), a an­non­cé le phy­si­cien bri­tan­nique Ste­phen Haw­king dans un mes­sage en­re­gis­tré, où il af­fir­mait qu’il « se­rait

très fier de voya­ger à bord » . Lors du show très « bran­so­nien » qui s’est dé­rou­lé à Mo­jave (Ca­li­for­nie), l’avion su­bor­bi­tal a été bap­ti­sé par la pe­tite-fille de Ri­chard Bran­son, Eva Deia, âgée d’un an, avec une bou­teille de lait (pho­to) en lieu et place

de la tra­di­tion­nelle bou­teille de cham­pagne. « Nous com­men­çons une nou­velle étape qui se concen­tre­ra sur da­van­tage de tests et condui­ra au pre­mier vol com­mer­cial ha­bi­té de l’es­pace

de l’his­toire » , a in­di­qué Vir­gin Ga­lac­tic dans un com­mu­ni­qué, sans tou­te­fois pré­ci­ser quand elle en­vi­sa­geait de re­prendre les vols d’es­sai. Avant la ca­tas­trophe d’oc­tobre 2014, Vir­gin Ga­lac­tic comp­tait dé­jà 650 clients ins­crits pour de fu­turs pé­riples à la fron­tière de l’es­pace, avec un coût du billet de 250000 dol­lars par per­sonne. Outre l’as­tro­phy­si­cien bri­tan­nique Ste­phen Haw­king, au­quel un vol a été of­fert par Ri­chard Bran­son, de nom­breuses cé­lé­bri­tés fi­gurent sur la liste des fu­turs voya­geurs, dont l’ac­teur amé­ri­cain Leo­nar­do DiCa­prio.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.