L’IA de Google, mieux que les ré­formes Ma­cron ?

La Tribune Hebdomadaire - - ÉDITO -

Et si l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle ve­nait au se­cours d’Em­ma­nuel Ma­cron pour ré­soudre le pro­blème du chô­mage ? Alors que le nou­veau pré­sident se pré­pare à ré­for­mer par or­don­nances le mar­ché du tra­vail pour li­bé­rer l’em­bauche, et à mi­ser 15 mil­liards d’eu­ros sur la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle, Google tra­vaille sur une in­no­va­tion qui pour­rait bien chan­ger la donne pour l’em­ploi. Avec Google Jobs API, la so­cié­té ca­li­for­nienne se pré­pare à concur­ren­cer les mo­teurs de re­cherche d’em­ploi, type Kel­job ou In­deed. L’angle mort des sites de re­cru­te­ment, que connaît aus­si Pôle Em­ploi, c’est « qu’il n’existe pas de re­gistre par­ta­gé par les ac­teurs pour qua­li­fier les em­plois, no­tam­ment en termes de mé­tiers ou de com­pé­tences » , ex­plique une étude ré­cente du Cnam. Grâce au Ma­chine Lear­ning (ap­pren­tis­sage au­to­ma­ti­sé), Google Jobs API veut pro­po­ser un lan­gage uni­ver­sel d’ana­lyse des offres pour mieux ali­gner le pro­fil des postes et ce­lui des can­di­dats. Il ne s’agit en­core que d’un pro­jet en ver­sion al­pha, mais le lan­ce­ment mi-avril par Google d’un ser­vice ap­pe­lé Google Hire confirme les am­bi­tions du géant des Ga­fa dans le re­cru­te­ment en ligne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.