AEROPORT : NIMES ME­TRO­POLE REAFFIRME SA VOLONTE DE BOOS­TER LE TRA­FIC PAS­SA­GER

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - TERRITOIRES - THO­MAS TE­DES­CO

Le dé­lé­ga­taire de ser­vice pu­blic, Edeis, pré­voit no­tam­ment de dé­ve­lop­per les vols char­ter. De même, l'Ag­glo­mé­ra­tion nî­moise sou­haite éga­le­ment ac­cueillir sur site un cam­pus de for­ma­tion aé­ro­nau­tique.

La Com­mu­nau­té d'ag­glo­mé­ra­tion Nîmes Mé­tro­pole a ré­af­fir­mé, jeu­di 12 avril lors d'une confé­rence de presse, sa vo­lon­té de dé­ve­lop­per le tra­fic pas­sa­ger sur la zone aé­ro­por­tuaire de Nîmes-Ga­rons. Jus­qu'à pré­sent gé­rés par un syn­di­cat mixte pré­si­dé le maire de Nîmes (30), Jean-Paul Four­nier (LR), les in­té­rêts de l'aé­ro­port se­ront pro­chai­ne­ment pi­lo­tés di­rec­te­ment par l'Ag­glo­mé­ra­tion nî­moise di­ri­gée par Yvan La­chaud (Les Cen­tristes), comme le lui per­met la loi.

"C'est une chose claire et en­ten­due avec le dé­lé­ga­taire de ser­vice pu­blic Edeis, nous sou­hai­tons dé­ve­lop­per le tra­fic pas­sa­ger. Pour au­tant, nous al­lons mettre fin à la sub­ven­tion (400 000 €) de la ligne Nîmes-Fès qui va donc s'ar­rê­ter. D'abord parce qu'elle entre en concur­rence avec une même ligne non sub­ven­tion­née à Mont­pel­lier, et d'autre part parce que le Pré­fet du Gard a at­ta­qué cette sub­ven­tion de­vant le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif", a no­tam­ment ex­pli­qué le pré­sident de l'Ag­glo­mé­ra­tion Yvan La­chaud.

UNE STRA­TÉ­GIE DE NICHES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.