TOUTE LA BANQUE DANS SA POCHE

La Tribune - - L'ANALYSE - DEL­PHINE CUNY

Dé­jà très uti­li­sé en consul­ta­tion des comptes et pour des opé­ra­tions simples, le mo­bile re­cèle un po­ten­tiel en­core in­ex­ploi­té au­tour de la vi­déo et du tchat pour les banques, ai­guillon­nées par les star­tups de la fin­tech. Consul­ter son compte, vi­rer une somme d'ar­gent, suivre les opé­ra­tions en temps réel, mo­di­fier le pla­fond de sa carte, la blo­quer à l'étran­ger, pas­ser des ordres en Bourse, re­ti­rer de l'ar­gent sans carte et payer tout sim­ple­ment : on peut dé­sor­mais (presque) tout faire tout seul avec son smart­phone, comme si l'on avait toute sa banque dans sa poche. Et les usages dé­collent : plus de 1,2 mil­lion de connexions par jour pour l'ap­pli­ca­tion MaBanque du Cré­dit Agri­cole, « la plus té­lé­char­gée de France », 2,5 mil­lions pour les ap­pli­ca­tions Banque Po­pu­laire et Caisse d'Épargne (BPCE) cu­mu­lées. Se­lon la der­nière en­quête du ca­bi­net De­loitte sur les re­la­tions banques et clients en France, « pour la pre­mière fois en 2016, la fré­quence d'uti­li­sa­tion des ap­pli­ca­tions ban­caires rat­trape celle des sites In­ter­net pour la consul­ta­tion des comptes », à rai­son de 10,6 fois par mois, contre 3,3 fois au gui­chet au­to­ma­tique. Et 21 % des son­dés y ont re­cours pour des opé­ra­tions simples, au-de­là de la seule consul­ta­tion.

VI­DÉO, TCHAT ET BOTS, UN COCK­TAIL D'AVE­NIR

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.