QUAND LE SMART­PHONE AS­SURE...

La Tribune - - L'ANALYSE - IVAN BEST

En ma­tière d'as­su­rance, il est pos­sible de tout faire, ou presque, de­puis un smart­phone. Be­soin d'une as­su­rance au­to ? Il est dé­sor­mais en­vi­sa­geable d'y sous­crire via son smart­phone, et d'ob­te­nir un ta­rif en quelques clics, chez Al­lianz, no­tam­ment. Pour les as­su­rances avec li­mi­ta­tion de ki­lo­mé­trage an­nuel, il n'est plus né­ces­saire de pas­ser chez un ga­ra­giste agréé pour un re­le­vé chaque an­née : une pho­to prise avec le smart­phone suf­fit dé­sor­mais. Une fois au vo­lant, de plus en plus de com­pa­gnies offrent des aides et conseils à la conduite, et une éva­lua­tion de cel­le­ci, dis­po­nible sur son mo­bile. Chez Al­lianz, Di­rect As­su­rance (Axa) et Ama­guiz (Grou­pa­ma), le ta­rif peut va­rier se­lon la qua­li­té de votre conduite (ac­cé­lé­ra­tions, frei­nages plus ou moins brusques...), et la ten­dance est consul­table chaque soir sur le té­lé­phone.

PANNE, AC­CI­DENT... PLUS JA­MAIS SEUL SUR LA ROUTE

En cas de panne, il suf­fit de cli­quer sur l'écran pour que la dé­pan­neuse ar­rive, puisque vous êtes bien sûr géo­lo­ca­li­sé. Et, si un ac­ci­dent sur­vient - ce qui peut tout de même ar­ri­ver -, « l'e-constat au­to », com­mun à tous les assureurs, per­met d'évi­ter le fas­ti­dieux exer­cice de la rédaction du tra­di­tion­nel constat pa­pier. Ayant té­lé­char­gé l'ap­pli­ca­tion de votre as­su­reur, cet « e-constat » se­ra en ef­fet pré­rem­pli. Sur un smart­phone, il est pos­sible, aus­si, de choi­sir le ré­pa­ra­teur de votre voi­ture. En as­su­rance ha­bi­ta­tion, quand l'école de votre fils vous de­mande un jus­ti­fi­ca­tif de res­pon­sa­bi­li­té ci­vile, ce­lui-ci est té­lé­char­geable sur le smart­phone avant d'être en­voyé par cour­riel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.