QUAND ADOP­TER UN ARBRE DE­VIENT REN­TABLE

La Tribune - - LE REPORTAGE - GIULIETTA GAMBERINI

La star­tup Eco Tree pro­pose d'ache­ter un arbre et de bé­né­fi­cier des re­cettes de la vente du bois. La for­mule sé­duit les en­tre­prises mais éga­le­ment nombre de par­ti­cu­liers qui par­ti­cipent ain­si au re­boi­se­ment des fo­rêts fran­çaises. Ré­com­pen­ser la conscience éco­lo­gique des en­tre­prises comme des par­ti­cu­liers, au lieu de sim­ple­ment sanc­tion­ner les com­por­te­ments pol­luants, et ain­si leur per­mettre de contri­buer à la pré­ser­va­tion du pa­tri­moine fo­res­tier fran­çais. Telle est la phi­lo­so­phie d'Eco Tree, star­tup lan­cée il y a juste un an à cô­té de Brest par cinq Bre­tons amis d'en­fance. Se re­ven­di­quant comme un ac­teur l'économie so­ciale et so­li­daire et so­li­daire "au sens large", elle pro­pose à tout un cha­cun d'ache­ter et de­ve­nir pro­prié­taire d'un arbre, et de bé­né­fi­cier in­té­gra­le­ment des pro­duits de son bois dès lors qu'il se­ra mûr pour la coupe. "Un arbre prend de la va­leur dans le temps", sou­ligne Téo­phane Le Mé­né, l'un des fon­da­teurs de l'en­tre­prise. Eco Tree pro­met d'ailleurs un ren­de­ment com­pris entre 2% et 4% par an, à 10 ou 30 ans, se­lon le type d'es­pèce et son âge au mo­ment de l'in­ves­tis­se­ment. Si­tués sur des par­celles ap­par­te­nant à Eco Tree, les arbres sont pro­po­sés à un prix com­pris entre 15 et 29 eu­ros.

DES PER­FOR­MANCES EN­VI­RON­NE­MEN­TALES TRACÉES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.