QUAND XL AIR­WAYS REVE DE FAIRE UN TRUC A LA « NOR­WE­GIAN »

La Tribune - - ENTREPRISES - FA­BRICE GLISZCZYNSKI

Après le rap­pro­che­ment d'XL Air­ways et de La Com­pa­gnie, deux com­pa­gnies qu'il di­rige, Laurent Ma­gnin mise sur le dé­ve­lop­pe­ment pour at­teindre la "taille cri­tique" qui lui per­met­trait de bais­ser les coûts et d'at­ta­quer de nou­veaux mar­chés, comme l'Asie, avec des ta­rifs at­trac­tifs. « Il nous faut faire un truc à la Nor­we­gian ». Même s'il grogne contre cette Union eu­ro­péenne qui au­to­rise une com­pa­gnie aé­rienne non communautaire à vo­ler li­bre­ment dans l'UE avec un fonc­tion­ne­ment so­cial im­pos­sible à mettre en place en France à ses yeux, Laurent Ma­gnin, le PDG d'XL Air­ways et de La Com­pa­gnie de­puis le rap­pro­che­ment des deux trans­por­teurs en dé­cembre, n'en res­pecte pas moins le modèle et le fort dé­ve­lop­pe­ment de cette low-cost (111 avions moyen-cour­riers B737-800) sur le long-cour­rier qui vient de prendre li­vrai­son de son 13ème gros por­teur B787 et croît à la vi­tesse grand « V » vers les Etats-Unis au dé­part des grandes villes eu­ro­péennes, alors qu'XL Air­ways, qui s'est pour­tant lan­cée dans les vols long-cour­riers à bas prix (et à bas coûts) en même temps que Nor­we­gian en 2014, ne compte que trois A330.

OPÉ­RA­TION SUR­VIE RÉUS­SIE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.