AEROPORTS DE PA­RIS RE­FUSE LES CONTROLES A L'ENTREE DE LA ZONE PU­BLIQUE

La Tribune - - ENTREPRISES - LA­TRI­BUNE.FR

Au­gus­tin de Ro­ma­net, pa­tron d'ADP, ne se contente pas du cli­ché se­lon le­quel "la sé­cu­ri­té to­tale n'existe pas", il ex­plique pour­quoi il s'op­pose à la mise en place de dis­po­si­tifs de fil­trage en amont de la zone d'em­bar­que­ment, y com­pris des check-points comme en Is­raël pour sé­cu­ri­ser l'aé­ro­port Ben Gou­rion de Tel Aviv. Après l'agres­sion, sa­me­di, d'une mi­li­taire à l'aé­ro­port d'Or­ly qui s'est conclue par la mort de l'as­saillant, abat­tu par un des membres de la pa­trouille, le Pdg d'Aé­ro­ports de Pa­ris (ADP), Au­gus­tin de Ro­ma­net, est re­ve­nu ce lun­di 20 mars sur la ques­tion de la sû­re­té des in­fra­struc­tures aé­ro­por­tuaires, de­ve­nues une des cibles pri­vi­lé­giées des groupes ter­ro­ristes. S'ex­pri­mant au mi­cro de France In­ter, l'une des re­marques les plus contre-in­tui­tives du pa­tron d'ADP concerne sa pré­co­ni­sa­tion de ne pas mettre en place de fouilles à l'en­trée des zones "pu­bliques", c'est-à-dire les zones li­bre­ment ac­ces­sibles, comme par exemple les parcs de sta­tion­ne­ment, les zones d'ac­cueil, les voie­ries ex­té­rieures... "Il ne faut pas de contrôles dans les zones pu­bliques", a ain­si dé­cla­ré Au­gus­tin de Ro­ma­net.

QUAND LE RE­MÈDE EST PIRE QUE LE MAL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.