FRAUDE FIS­CALE: UBS RENVOYE EN PROCES, FAUTE D'AC­CORD

La Tribune - - ENTREPRISES - LA­TRI­BUNE.FR

Dans leur or­don­nance, si­gnée le 17 mars, les ma­gis­trats or­donnent que le groupe UBS AG soit ju­gé pour "dé­mar­chage ban­caire illé­gal" ain­si que "blan­chi­ment ag­gra­vé de fraude fis­cale". Les 1,1 mil­liard d'eu­ros ré­cla­més par la jus­tice n'étaient pas du goût d'UBS et de sa fi­liale fran­çaise. Des juges d'ins­truc­tion ont ren­voyé de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel la banque suisse, poids lourd mon­dial de la ges­tion de for­tune, pour avoir mis en place un vaste sys­tème de fraude fis­cale en France du­rant les an­nées 2000, a ap­pris lun­di l'AFP de sources concor­dantes. Dans leur or­don­nance, si­gnée le 17 mars, les ma­gis­trats or­donnent que le groupe UBS AG soit ju­gé pour "dé­mar­chage ban­caire illé­gal" ain­si que "blan­chi­ment ag­gra­vé de fraude fis­cale" et sa fi­liale fran­çaise pour "com­pli­ci­té", a pré­ci­sé une source proche de l'en­quête. La banque conteste "les al­lé­ga­tions et les qua­li­fi­ca­tions re­te­nues", a com­men­té à l'AFP lun­di un porte-pa­role du groupe. Ren­voyée pour avoir entre 2004 et 2012 illé­ga­le­ment dé­mar­ché une riche clien­tèle en France pour la convaincre d'ou­vrir des comptes non dé­cla­rés en Suisse, la banque au­ra ain­si lors du pro­cès "la pos­si­bi­li­té de ré­pondre de­vant un tri­bu­nal aux ac­cu­sa­tions qui sont por­tées contre elle [...] et es­père pou­voir bé­né­fi­cier d'un pro­cès équi­table", a ajou­té ce porte-pa­role.

ÉCHEC DES NÉ­GO­CIA­TIONS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.