AU­TO­MO­BILE : LES SEUILS DE TEMPERATURE, UN SCAN­DALE EN SOM­MEIL...

La Tribune - - L'ENQUETE - NA­BIL BOURASSI

Les construc­teurs au­to­mo­biles sont contraints de désac­ti­ver les sys­tèmes de dé­pol­lu­tion à cer­taines plages de tem­pé­ra­tures pour pro­té­ger les mo­teurs. Cer­tains d'entre eux ont néan­moins dé­fi­ni des plages de tem­pé­ra­tures vo­lon­tai­re­ment dé­fa­vo­rables à l'en­vi­ron­ne­ment pour pré­ser­ver les per­for­mances mo­teurs. Mais la ré­gle­men­ta­tion est peu contrai­gnante, car com­plexe à mettre en oeuvre. De­puis le scan­dale Volks­wa­gen, les construc­teurs au­to­mo­biles font tous l'ob­jet de fortes sus­pi­cions sur leur pro­bi­té en ma­tière de dé­pol­lu­tion... Un par un, les construc­teurs tombent sous les coups des contrôles pous­sés des au­to­ri­tés : des choix tech­no­lo­giques dou­teux, des ca­li­brages in­adap­tés et plus ré­cem­ment, des en­tentes dis­crètes... Cer­tains construc­teurs doivent même se pré­pa­rer à rendre des comptes à la jus­tice sans sa­voir quels sont les faits qui leurs sont re­pro­chés comme PSA qui n'a tou­jours pas eu ac­cès au dos­sier trans­mis au par­quet par la DGCCRF.

MERCEDES VA RE­VOIR LES SEUILS DE TEM­PÉ­RA­TURES DE 3 MIL­LIONS DE VOI­TURES

Lorsque le construc­teur au­to­mo­bile fran­çais a ex­po­sé à la presse ses ar­bi­trages tech­niques pour ca­li­brer ses sys­tèmes de dé­pol­lu­tion, il a pré­ci­sé qu'il y avait ef­fec­ti­ve­ment cer­taines plages de tem­pé­ra­tures pen­dant les­quelles il n'était pas pos­sible d'ac­ti­ver ces sys­tèmes. La se­maine der­nière, Mercedes a an­non­cé un rap­pel d'en­ver­gure (3 mil­lions de vé­hi­cules soit l'équi­valent d'un an et de­mi de ventes pour l'Al­le­mand) pour mettre à jour les lo­gi­ciels de ges­tion des sys­tèmes de dé­pol­lu­tion, no­tam­ment sur les seuils de tem­pé­ra­tures qui les ac­tivent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.