SOMMES-NOUS TROP NOM­BREUX SUR TERRE ?

La Tribune - - LA CHRONIQUE - GILLES PISON

La po­pu­la­tion mon­diale a fran­chi le seuil de 7 mil­liards et de­mi. Elle de­vrait conti­nuer à croître et pour­rait at­teindre près de 10 mil­liards en 2050. Par Gilles Pison, Mu­séum na­tio­nal d’his­toire na­tu­relle (MNHN) – Sor­bonne Uni­ver­si­tés. En 2017, la po­pu­la­tion mon­diale a fran­chi le seuil de 7 mil­liards et de­mi. Elle ne comp­tait qu'un mil­liard d'habitants en 1800 et a donc été mul­ti­pliée par sept et de­mi de­puis (voir la fi­gure ci­contre). Elle de­vrait conti­nuer à croître et pour­rait at­teindre près de 10 mil­liards en 2050. Pour­quoi la crois­sance de­vrait-elle se pour­suivre ? La sta­bi­li­sa­tion est-elle en­vi­sa­geable à terme ? La dé­crois­sance tout de suite ne se­rait-elle pas pré­fé­rable ? Si la po­pu­la­tion mon­diale conti­nue d'aug­men­ter, c'est en rai­son de l'ex­cé­dent des nais­sances sur les dé­cès - les pre­mières sont près de trois fois plus nom­breuses que les se­conds. Cet ex­cé­dent ap­pa­raît il y a deux siècles en Eu­rope et en Amé­rique du Nord lorsque la mor­ta­li­té com­mence à bais­ser dans ces ré­gions, mar­quant les dé­buts de ce que les scien­ti­fiques ap­pellent la tran­si­tion dé­mo­gra­phique. Il s'étend en­suite au reste de la pla­nète, lorsque les avan­cées de l'hy­giène et de la mé­de­cine et les pro­grès so­cio-éco­no­miques at­teignent les autres conti­nents.

UNE PO­PU­LA­TION AFRI­CAINE EN PLEINE CROIS­SANCE

La crois­sance dé­mo­gra­phique a at­teint un taux maxi­mum de plus de 2 % par an il y a cin­quante ans et a di­mi­nué de moi­tié de­puis, pour at­teindre 1,1 % en 2017 (voir la fi­gure ci-contre).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.