POUR MOS­CO­VI­CI, LA FRANCE DOIT REFORMER, PAS DON­NER DES "COUPS DE RA­BOT"

La Tribune - - INTERNATIONAL - LATRIBUNE.FR

Le com­mis­saire eu­ro­péen aux Af­faires éco­no­miques, Pierre Mos­co­vi­ci, a cri­ti­qué jeu­di le re­cours aux "coups de ra­bots" bud­gé­taires, ju­geant qu'ils ne pou­vaient te­nir lieu de ré­formes struc­tu­relles. "On est tou­jours ca­pables de faire des choses plus in­tel­li­gentes quand on pro­cède à des exa­mens par po­li­tique plu­tôt qu'à des coups de ra­bots", a dé­cla­ré M. Mos­co­vi­ci, lors d'une au­di­tion de­vant le com­mis­sion des Af­faires eu­ro­péennes de l'As­sem­blée na­tio­nale. Le com­mis­saire eu­ro­péen était in­ter­ro­gé par un dé­pu­té Les Ré­pu­bli­cains, Da­mien Abad, sur l'in­ten­tion du gou­ver­ne­ment fran­çais de bais­ser de 5 eu­ros par mois le mon­tant des aides pu­bliques au lo­ge­ment (APL) à par­tir d'oc­tobre.

UE EN AT­TENTE DE RÉ­FORMES STRUC­TU­RELLES POUR LA FRANCE

S'abs­te­nant de se pro­non­cer sur ce point pré­cis, M. Mos­co­vi­ci, membre du Par­ti so­cia­liste (PS), a néan­moins ex­pri­mé son scep­ti­cisme quant à de tels ajus­te­ments, tout en ju­geant qu'il fal­lait bien pri­vi­lé­gier la baisse de la dé­pense pu­blique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.