BMW SE­RIE 4 CA­BRIO­LET : L'ELEGANCE PRE­MIUM A SON PA­ROXYSME

La Tribune - - LA CHRONIQUE - NA­BIL BOURASSI

Ce ca­brio­let a conser­vé un toit en dur pour pré­ser­ver l'élé­gance de sa robe. Ajou­tez à ce­la, sa spor­ti­vi­té sur route, la BMW Sé­rie 4 ca­brio­let mé­rite son rang de mo­dèle pre­mium. Un re­gret tou­te­fois, le sché­ma désuet du ta­bleau de bord que l'on es­pé­rait plus mo­derne... BMW ne fait ja­mais de com­pro­mis. Ni sur son ADN ni sur son de­si­gn... Et ce­la donne la Sé­rie 4 Ca­brio­let avec un toit en dur ! Il en reste de moins en moins sur le mar­ché, là où les concur­rents pre­miums optent de plus en plus pour des toits en toile. Pour BMW, il n'était pas ques­tion de gâ­cher le de­si­gn de la su­perbe Sé­rie 4 avec un toit dé­ca­po­table en toile qui au­rait né­ces­sai­re­ment al­té­ré la ligne fuyante du toit...

LE TOIT EN DUR, UN CHOIX AS­SU­MÉ

Peu im­porte que ce soit plus cher, plus lourd, plus long à dé­ployer... Le style ne se né­go­cie pas. Et quelle réus­site ! De l'ex­té­rieur, un oeil non exer­cé n'y ver­rait que du feu... Le toit se confond par­fai­te­ment avec la car­ros­se­rie grâce à une ligne par­fai­te­ment fluide et har­mo­nieuse. Toit re­fer­mé, la Sé­rie 4 Ca­brio­let est un vé­ri­table hymne à l'élé­gance. Sa ca­landre ca­rac­té­ris­tique de la marque pre­mium s'est af­fi­née pour don­ner plus de force à un ca­pot mus­clé et des flancs ajou­rés par des arêtes très spor­tives. Ou­vrez le toit, et vous ac­cé­dez au confort es­ti­val sans quit­ter l'uni­vers pre­mium de BMW.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.