REFORME DU CODE DU TRA­VAIL : LE SENAT ADOPTE LE PRO­JET DE LOI

La Tribune - - FRANCE - LATRIBUNE.FR

Après un pre­mier vote à l'As­sem­blée na­tio­nale en dé­but de mois de juillet, le polémique pro­jet de loi ha­bi­li­tant le gou­ver­ne­ment à mo­di­fier par or­don­nances le code du tra­vail, a été vo­té, hier, au Sé­nat. Cer­tains syn­di­cats et for­ma­tions po­li­tiques ont d'ores et dé­jà ap­pe­lé à la mo­bi­li­sa­tion. Le Sé­nat, où la droite est ma­jo­ri­taire, a adop­té, après l'avoir mo­di­fié, jeu­di, le pro­jet de loi ha­bi­li­tant le gou­ver­ne­ment à mo­di­fier par or­don­nances le code du tra­vail. Avec 186 voix pour et 106 contre, ce sont ma­jo­ri­tai­re­ment les groupes Les Ré­pu­bli­cains (LR) et cen­tristes qui se sont ex­pri­més en fa­veur du pro­jet de loi. Le groupe de la ma­jo­ri­té pré­si­den­tielle, La Ré­pu­blique en marche (LREM) s'est quant à lui, comme plu­sieurs élus ra­di­caux de gauche, abs­te­nu tan­dis que les groupes du Par­ti so­cia­liste (PS) et du Par­ti com­mu­niste (PC) ont ju­gé que le texte si­gnait "la li­qui­da­tion des droits des sa­la­riés".

AP­PEL À LA MO­BI­LI­SA­TION

Le texte, pré­sen­té par la mi­nistre du Tra­vail Mu­riel Pé­ni­caud, est très cri­ti­qué par les for­ma­tions de gauche et les syn­di­cats, à l'ins­tar de la CGT qui a ap­pe­lé aux ma­ni­fes­ta­tions. Le PC s'est d'ores et dé­jà as­so­cié à la pre­mière mo­bi­li­sa­tion, pré­vue le 12 sep­tembre. La France in­sou­mise (LFI) a dé­ci­dé d'or­ga­ni­ser une jour­née de mo­bi­li­sa­tion le 23 sep­tembre pro­chain. Des dé­ci­sions qui in­ter­viennent alors que les consul­ta­tions du gou­ver­ne­ment avec les par­te­naires so­ciaux se sont ache­vées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.