LE NOU­VEAU DIR COM' DE TRUMP MET LA PA­GAILLE A LA MAI­SON-BLANCHE

La Tribune - - INTERNATIONAL - LATRIBUNE.FR

En place de­puis tout juste une se­maine à la di­rec­tion de la com­mu­ni­ca­tion du pré­sident des États-Unis, An­tho­ny Sca­ra­muc­ci, mul­ti­plie les conflits. Après avoir pro­vo­qué la dé­mis­sion du porte-pa­role de la Mai­son-Blanche, il s'at­taque dé­sor­mais à son se­cré­taire gé­né­ral, Reince Prie­bus, qui se­rait, se­lon Sca­ra­muc­ci, à l'ori­gine de fuites le concer­nant. Les di­vi­sions au sein de la Mai­son-Blanche s'étalent dé­sor­mais au grand jour. Le nou­veau di­rec­teur de la com­mu­ni­ca­tion de la pré­si­dence amé­ri­caine a som­mé jeu­di le se­cré­taire gé­né­ral Reince Prie­bus d'as­su­rer pu­bli­que­ment qu'il n'est pas à l'ori­gine de la pa­ru­tion dans les mé­dias de sa dé­cla­ra­tion de re­ve­nus, im­pli­quant de pos­sibles conflits d'in­té­rêts. An­tho­ny Sca­ra­muc­ci, dont la no­mi­na­tion il y a une se­maine a dé­jà pro­vo­qué la dé­mis­sion du por­te­pa­role de la Mai­son-Blanche Sean Spi­cer, a en outre ac­ca­blé d'in­jures plu­sieurs de ses col­lègues dans un ar­ticle pu­blié jeu­di par le New Yor­ker. Mer­cre­di, au cours d'un ap­pel té­lé­pho­nique avec un jour­na­liste du ma­ga­zine, il a mul­ti­plié les gros­siè­re­tés, qua­li­fié le se­cré­taire gé­né­ral de la Mai­son-Blanche de "schi­zo­phrène pa­ra­noïaque" et ac­cu­sé Steve Ban­non, stra­tège en chef de Do­nald Trump, de construire sa propre marque "sur la force du pré­sident". "Je ne suis pas Steve Ban­non", a-t-il dé­cla­ré se­lon le New Yor­ker, dé­men­tant toute re­cherche de cé­lé­bri­té per­son­nelle, "je suis là pour ser­vir le pays".

"ABEL ET CAÏN"

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.