TU­NI­SIE : LA DETTE EXTERIEURE INQUIETE

La Tribune - - INTERNATIONAL - KHADIM MBAYE

En dé­pas­sant la barre des 75%, le taux d'en­det­te­ment de la Tu­ni­sie at­teint des pro­por­tions in­quié­tantes cette an­née. La dé­pen­dance aux em­prunts sur le mar­ché fi­nan­cier mon­dial s’ac­croît et oblige le gou­ver­ne­ment tu­ni­sien à suivre à la lettre le pro­gramme de réformes pré­co­ni­sé par les bailleurs de fonds in­ter­na­tio­naux. Une dette ex­té­rieure qui se creuse, un bud­get de fonc­tion­ne­ment en hausse, la Tu­ni­sie entre dans une zone à haut risque. Le taux d'en­det­te­ment de la Tu­ni­sie dé­passe ac­tuel­le­ment la barre des 75%, a aver­ti jeu­di le mi­nistre tu­ni­sien du dé­ve­lop­pe­ment, de l'in­ves­tis­se­ment et de la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, Fadhel Ab­del­ka­fi. Une si­tua­tion alar­mante qui ac­cen­tue la dé­pen­dance de l'Etat tu­ni­sien aux em­prunts sur le mar­ché in­ter­na­tio­nal comme vient le confir­mer l'ac­cord de prêt conclu dans le cadre d'un mé­mo­ran­dum d'en­tente entre l'UE et la Tu­ni­sie à Bruxelles en avril der­nier. Es­ti­mé à 500 mil­lions d'eu­ros, le prêt consti­tue un ap­port di­rect au bud­get de l'Etat tu­ni­sien. Mais l'en­ve­loppe n'est pas un don. Si elle per­met de com­bler un fla­grant dé­fi­cit du cô­té de la masse sa­la­riale qui s'élève ac­tuel­le­ment à plus de cinq mil­liards d'eu­ros, elle per­met en même temps à l'UE d'im­po­ser au gou­ver­ne­ment tu­ni­sien un pro­gramme de réformes éco­no­miques en ac­cord avec le Fonds mo­né­taire in­ter­na­tio­nal (FMI) qui a ap­por­té en 2016 un sou­tien fi­nan­cier de 640 mil­lions d'eu­ros à la Tu­ni­sie.

PRO­GRAMME DE RÉFORMES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.